Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
Sauvegardes en cours
 ↑  
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 586397 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche
Dernière minute

Le Bois du Cazier, lieu de mémoire inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO

A.P.P.H.I.M Mémoire de la Mine et des mineurs


Sur le site

VISITE DE P.OMBROUCK AUX HOUILLERES DE BOURGOGNE - SEMAINE DU 27 JUIN AU 1er JUILLET 2016 -

Musée de la Mine de BLANZY (71)

De par sa diversité, le Bassin de Blanzy m’a toujours semblé bénéficier d’un statut spécial, mais le nom de tout cet ensemble minier depuis sa nationalisation est bien celui de Bassin de Bourgogne, lequel comprend l’exploitation de Blanzy-Montceau, celle de Decize-La Machine, et celle d’Epinac.

Comme pour les Musées d’Auvergne visités les jours précédents, mon passage n’avait pas pour but de retracer le passé minier de cette région, mais d’examiner le matériel encore existant tout en essayant de retrouver la trace de celui disparu. Et comme pour eux, toute nouvelle information de nature à intéresser notre association et nos lecteurs fut prise pour orner l’article qui en découlerait.

blanzy01.jpg

Le Musée de la Mine de Blanzy, créé de 1974 à 1988, est sur le site de l’ancien puits St-Claude 1 qui, foncé en 1857 jusqu’à 502 m de profondeur, fut arrêté en 1882 avant d’être remblayé à - 30 m.

Son chevalement métallique de 20 m de hauteur provient de la bure du Pré Long (Montceau) qui avait été foncée de 1950 à 1952 (diamètre 3 m - profondeur 181 m) puis remblayée en juillet 1960. Il a été réinstallé en 1981 et est le seul à se dresser encore aujourd’hui dans tout ce bassin minier.

Ont été construits en 1982 la salle des machines et en 1987 le bâtiment principal comprenant au rdc le service d’accueil et les réserves, et à l’étage deux salles pour les expositions et l’audiovisuel.

Bien que presque tous les matériels soient arrivés d’horizons différents, l’ensemble paraît réaliste. Sa machine d’extraction à vapeur daterait de 1877 et aurait été rapportée du puits Ste-Elizabeth 3.

Salle des machines Machine d’extraction bicylindrique à vapeur G.Pinette

Là également m’attendait Edouard GNOJEK, mineur au puits Darcy de 1978 à 1990 et remonté du fond en 1987 pour devenir machiniste. Bénévole depuis 1995 au Musée où il guide les visiteurs, il s’est spontanément proposé pour m’accompagner dans ma visite et la suite ne fut que du bonheur.

Edouard GNOJEK, ancien Mineur, guide bénévole Statue à la mémoire des anciens Mineurs
Exposition de lampes diverses de mineur Chevalement vu de bas en haut
Deux treuils dont un à commande pneumatique Culbuteur en voie de 800

La voie de 800 mm a été généralisée à la Mine de Blanzy, aussi bien pour le jour que pour le fond

Berline porte cuffat Entrée du puits et sa voie de 800 Berry 3735 T2 diesel de 30 ch n° 5
Berry 3735 T2 diesel Piquand PT2 de 30 ch - n° 4 Berry 3735 T2 diesel Piquand PT2 de 30 ch- n° 9

Blanzy a détenu 8 locotracteurs Berry modèle 3735 T2 qui ont tous été retrouvés, soit 3 ci-dessus, 2 au Musée de La Machine, 2 au Musée de Brassac-les-Mines, 1 exposé en monument à Rozelay. Quant aux cinq locotracteurs Berry 4735 T2 en voie de 500 livrés au Bassin de Blanzy, j’avais appris la veille au Musée de La Machine qu’ils avaient servi dans cette région qui, comme celle d’Epinac, était dépendante de ce même Bassin depuis la Nationalisation des Houillères de 1946.

LLD type M 345 BE diesel Baudouin DB3 de 45 ch - n°1 S.W. type LM 1054 B à 2 moteurs électriques de 20 ch

Les locomotives électriques S.W. type LM 1054 étaient répandues dans le Bassin de Blanzy qui en possédait 19 dans ses différentes exploitations où elles circulaient sur voie de 600 ou de 800 mm.

A part sur des photos du net, je n’avais jamais vu ce type d’engin, or cette semaine de visites en Auvergne et Bourgogne m’a permis de déjà en découvrir quatre, soit une au Musée de la Mine de Blanzy et trois en monuments respectivement à La Machine, à Sanvignes et à Epinac-La Garenne.

Berry n° 5 et culbuteur en voie de 800 devant le Musée SACM-B n°12 à batteries 50 ch de 1928 en voie normale
Wagonnets de transport de liquide en voie de 800 Wagonnet de transport de matériel en voie de 800
Plaque tournante et voie étroite sur plan incliné Treuil à vapeur

En creusant un peu sur le web, j’ai ensuite appris que d’autres locotracteurs avaient été employés dans les Mines de Blanzy, fonctionnant surtout à l’énergie électrique par caténaire ou par batteries. A St-Amédée et Laugerette : 7 Thomson-Houston à accus de 1925 – A Maugrand : 1 Dujardin à air comprimé qui a fini sa carrière à Rozelay – A Darcy et Alouettes : chacun 10 Vetra (électriques ou accumulateurs ?) de 1927 – A St-Louis : 1 SACM et 1 Mathieu à accus de 1924 sur voie métrique. J’ai aussi relevé qu’il y avait 2 SACM numérotés 11 et 12. Celui encore présent étant le 12, le 11 était-il attribué à un second SACM identique ou bien était-ce le Mathieu qui avait reçu ce numéro ?

Historique succint :

Les mines de la région de Blanzy sont très anciennes car les premières galeries remontent à 1750.

La production calculée à 1.838.500 tonnes en 1913 se trouve chiffrée à 2.756.500 tonnes en 1918.

En 1946, lors de la nationalisation, le rendement était de 750 kg par homme et par poste. En 1955, il se montait à 1.130 kg.

Après 1960, un seul puits a été creusé : Rozelay 2, et dès 1971 il ne subsiste que deux carreaux d’extraction : Rozelay et Darcy.

En 1977, le rendement s’établit à 3.256 kg (fond et jour). Cette même année, la production atteint 1.827.900 tonnes avec un effectif de 3.120 personnes, pour retomber en 1982 à 1.280.000 tonnes. En juillet 1983, Rozelay mis en sommeil, il ne reste plus que Darcy et la Découverte de Fourthiaux à Sanvignes, démarrée en novembre 1981 et qui fermera en avril 1996 après avoir extrait 320.000 tonnes par an.

Auparavant, fin avril 1992 marquera l’arrêt de l’exploitation souterraine de la houille dans le Bassin.

En avril 1995 s’ouvrira la Découverte de St-Amédée qui produira un total de 1.600.000 tonnes de charbon jusqu’au 29 novembre 2000, date de cessation de son activité et de celle de toute l’U.E. de Blanzy, dont on estime, depuis 1833, la production globale à 205.000.000 de tonnes pour l’ensemble de ses puits et de ses mines à ciel ouvert.

Fronton du Puits Magny 2 récupéré et exposé sur le carreau du Puits St-Claude, devenu mémoire de l’UE Blanzy

Précision : les Houillères de Blanzy sont les mines historiques de la région de Blanzy, mais aussi, de par la nationalisation de 1946, une division des Charbonnages de France, qui comprenait les bassins miniers de Blanzy-Montceau-les-Mines (71), Epinac (71) et Decize-La Machine (58). La visite de La Machine a fait l’objet du précédent article et celle d’Epinac sera commentée à la suite.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Remerciements :

au personnel de réception du Musée pour la préparation de ma venue et la qualité de son accueil, à Edouard GNOJEK pour le temps qu’il m’a consacré et toutes les informations qu’il m’a données.

Article et photos de Pierre OMBROUCK

pour le compte de l’APPHIM – apphim.fr


Editorial
Bienvenue sur le site  de l'Association pour la Pérennisation du Patrimoine Historique et Industriel Minier (A.P.P.H.I.M)
 

twitter.jpgfacebook.jpg


logo2014.jpg

 Mémoire de la mine et des mineurs - Conservation d'archives et de matériel - Pérennisation de la mémoire des bâtiments et équipements miniers

A.P.P.H.I.M Ne pas oublier, transmettre et partager

 

Autre site A.P.P.H.I.M. mineurdefond.fr   Textes et photos produits pour l'A.P.P.H.I.M ©Apphim tous droits réservés


Informations

Les informations proposées sur ce site le sont à titre de service rendu au public, à titre pédagogique. Les photos sont utilisées à titre non lucratif. Elles sont protégées par le logo APPHIM pour éviter toute reproduction. Merci à Jean-Marie Minot, Jean-Pierre Mongaudon et Pierre Christian Guiollard pour certaines photos

Photos des houillères-cartes postales anciennes de notre fond d'archives-photos Sébastien G, Jean-Louis HUOT, Pierre Ombrouck et Georges Tyrakowski (droits Apphim) sont estampillées de notre logo

Si par erreur involontaire, des photos, images ou écrits se glissent dans nos articles, nous nous engageons à retirer ces maladresses au plus vite. n'y voyez aucune intention maligne ou mauvaise de notre part. Nous nous en excusons le cas échéant.
apphim@apphim.fr


Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Mine Nord Pas de Calais

bandeminesdunord2014.jpg

cliquez sur l'image pour accéder à notre site

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
53 Abonnés