Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
 ↑  
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 762335 visiteurs

 7 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche

VISITE DE PIERRE OMBROUCK DANS LE PUY-DE-DOME LE 20.09.2015

MUSEE DE BRASSAC-LES-MINES (63)

A l'exemple du Chevalier du même nom, le Puits Bayard de Brassac-les-Mines est doté d'un musée que l'on peut qualifier de "sans peur et sans reproche". En effet, coincé dans un des
méandres de la rivière Allier et encerclé par les limites départementales de la Hte-Loire, il montre à quel point a été rude la bataille du charbon que le secteur a livrée jusqu'en 1978.
L'A.P.P.H.I.M se devait donc de lui consacrer une des deux journées européennes du patrimoine. 
C'est ainsi que, ce 20 septembre, Pierre OMBROUCK, Trésorier, s'est rendu au musée pour découvrir un concentré de tout ce qui a émaillé l'épopée minière de la région, mais aussi la magistrale façon dont son histoire a été narrée par Michel MARION, ancien mineur du lieu.
Et les 6 heures passées sur les routes sinueuses qui vont de l'Isère au Puy-de-Dôme, et qui tiennent plus des montagnes russes que des nationales à grande circulation, ont été oubliées devant un tel étalage de passion, de vécu, de souvenirs et de réelles preuves d'authenticité.
Ce n'est pas un hasard si cette région a extrait 36 millions de t de charbon sur 5 siècles !
brassac01.JPG
Le chevalement toujours dressé face à la salle des machines devenue musée.
Autre vue de ce chevalement fièrement dressé au-dessus du Puits Bayard.
L'intérieur du musée qui présente un maximum d'éléments sur trois niveaux. Arrivé assez tôt, j'ai pu prendre cette photo avant la cohue qui me suivait.
D'après vous, en revient-il ou regagne-t-il seulement son poste de travail ?
Ancienne carte postale avec le puits Bayard et l'ensemble de ses bâtiments.
Départ du chemin de fer aérien reliant les mines de Charbonnier à Brassac.
Très jolie maquette offerte par un mineur de Gréasque en Provence (BduR), en rappel de la fusion de tous les bassins du Centre jusqu'au Midi en 1969.
Groupe moto-pompe électrique d'exhaure sur chariot d'écartement de 530.
Très ancienne berline en bois renforcé et à toit coulissant sur voie de 550.
Reconstitution de galerie avec principe de boisage et système de ventilation.
Hélice de ventilateur d'aérage principal des galeries. De fabrication Berry ?
Partie de la collection d'outils manuels et pneumatiques et bloc d'anthracite.
Cuffat dont la petitesse laisse croire qu'il servait à remonter des stériles.
Cage vraisemblablement employée juste après l'ouverture du puits en 1924.
Est-ce la photo permettant d'accréditer l'hypothèse mentionnée ci-dessus ?
Catastrophe du 20.5.52 à Frugères-les-Mines (dans le département voisin).
Molette de 5 m de diamètre exposée en monument à l'extérieur du musée.
Moyen de transport par monorail, libérant au maximum le sol de la galerie.
Locotracteur DEUTZ n° 47057 à moteur diesel de 19 ch pour voie de 570.
Locomotive électrique de 240 V Alsthom M 258 B n° 758 sur voie de 570. Elle provient certainement de l'exploitation de Messeix qui fut électrifiée.
Loco diesel Berry 3735 T2 n° 2 moteur Piquand de 30 ch sur voie de 800. Cette machine provient du Bassin de Blanzy qui en avait huit de ce modèle. Celle-ci est équipée du moteur n°2109, ce qui la situe parmi les anciennes.
Loco Berry 3735 T2 n° 10 de même construction et de même provenance.
Train de berlines sur voie de 800 provenant bien des mines de Blanzy (71). Le site s'étant fait voler toutes ses berlines, il a fallu en trouver ailleurs. Voilà la raison des écartements relevés qui ne correspondent pas à Brassac.

Horaires d’ouverture

Juillet - août : du mardi au dimanche 10 h 00 - 12 h 30 / 14 h 00 - 18 h 30

et sur réservation toute l’année pour les groupes à partir de 10 personnes
par téléphone au 04 73 54 30 88

Visites guidées : 10 h 30 - 14 h 30 - 16 h 30

MINE DE LA COMBELLE (63)

On ne peut parler de Brassac-les-Mines sans citer la Combelle car, très voisins, non seulement leurs sorts étaient liés mais surtout il a fallu tout le courage et l'obstination des membres du comité de sauvegarde pour empêcher la disparition totale des installations du Puits des Graves. Aujourd'hui, il ne subsiste que son chevalement, la chambre chaude et la maison de la forge, mais ils témoignent d'un passé héroïque dans une région volcanique où, comme clamait le guide en me désignant du regard au groupe de visiteurs "Ici, c'est pas comme chez les chtis où tout est plat... Nous, on n'avait pas de rabot et encore moins de haveuse comme ceux d'en haut !"
Il ne s'est tu que lorsque je lui ai demandé de nous citer les dates de naissance, adresses et numéros de téléphone de toutes les victimes dont il débitait les noms pour chaque catastrophe.
combelle01.JPG
Chevalement du Puits des Graves entre maison de forge et chambre chaude, autrement dit les "Bains-douches"
Sur leur promontoire d'origine, ils dominent presque tout leur environnement.
Berline "pot de fleur" sur voie de 530. Impossibile de savoir si elle est d'ici.
Les douches sauvées in extremis de la démolition et enfin restaurées à neuf.
Autre vue du chevalement que je n'ai pu que difficilement quitter du regard. La nuit tombant, j'aurais tant voulu voir le réverbère le remettre en lumière.

EPILOGUE :

BRASSAC-LES-MINES, AUZAT-LA-COMBELLE, CHARBONNIER..., c'est la France profonde, celle que l'on croit loin de tout, mais l'autoroute A75 (gratuite) est à quelques minutes de ces sites tandis que la zone économique d'Issoire présente hôtels et restaurants de grande qualité. 
Alors, ne manquez pas d'y faire étape afin de pouvoir leur manifester toute votre admiration !
                           Article et Photos de Pierre OMBROUCK

Date de création : 24/09/2015 @ 16:13
Catégorie : L'asso et ses actions - Les musées de la mine
Page lue 1542 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
63 Abonnés