Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
 ↑  
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 761423 visiteurs

 12 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche

1720 Fresnes sur Escaut, découverte du charbon dans le Nord Pas de Calais. L'histoire semble ainsi écrite pourtant la réalité est bien autre mais moins sensationnelle.


 

Le charbon est découvert pour la première fois dans le bassin du Boulonnais où le gisement affleure par endroits. Évidemment, la découverte n'est pas datée, le Boulonnais est le cousin pauvre du riche bassin minier central. Tous ces éléments ne conduisent pas à une reconnaissance historique véritable de la découverte du charbon. Encore une version lyrique de l'histoire : un paysan, en remuant sa terre aurait découvert le charbon affleurant en 1660. Dans tous les cas l'exploitation existe sur les terres de Réty en 1692 avec la fosse du Cavrel de Tagny.


 

On ne sait pas grand chose de l'exploitation jusqu'à l'arrivée de François Joseph Désandrouin qui construit une verrerie en 1720. Il meurt en 1773 après avoir mené des prospections. Ses héritiers vont foncer de nombreux puits surtout qu'un conflit les oppose au seigneur de Fiennes, Gaspard Moïse de Fontanieu. Cette course aux exploitations dure quatre ans durant lesquels les puits s'ouvrent les uns après les autres à quelques mètres de distance.

En 1739, un arrêté du Conseil d'Etat octroie les zones au nord de la route Marquise-Hardinghem à Gaspard Moïse de Fontanieu et les terrains au sud à Pierre Desandrouin. Cette situation perdure jusqu'en 1791. La famille Désandrouin extrait 6000T en 1786 sur Réty-Hardinghem

En 1782, 7 puits sont creusés dans le Bois des Roches et Hénichart, deux puits atteignent des veines de faible puissance.

En 1791, suite à la Révolution, le commissaire du gouvernement, La Place, est en charge des travaux sur Hardinghem. La production atteint 1000T/an.

schémaboulonnaisconcession01.jpg

Concession d'Hardinghem

Le 13 Germinal an VI, Théodore Désandrouin rachète des biens sur les terres de Réty et Hardinghem. Il ouvre une fosse au Bois des Roches et fait une demande de concession, en association avec le sieur Colin, le 3 Complémentaire an VI. Cette demande est acceptée le 2 Nivôse an VIII (23 décembre 1799). Les limites de la concession d'Hardinghem seront définitives le 19 Frimaire an IX avec 3067ha.

Concession de Fiennes

Les mines de Fiennes sont tombées dans l'oubli durant le révolution française. Les fosses tombent en ruine. Il faudra attendre 1830 pour qu'une nouvelle autorisation de concession soit acceptée de 431ha. Cette concession revient aux ayant-droits de la famille Fontanieu. En 1837, cette concession est louée aux Messieurs Carpentiers, Podevin, Théophile Brongiart-Bailly et Hyacinthe François Chartier. Ces quatre hommes rachètent aussi la concession d'Hardinghem et fondent la société de Fiennes et d'Hardinghem.


 

Concession de Ferques

Elle date du 27 janvier 1837 avec une superficie de 1780ha après la découverte du charbon sur Ferques. C'est un groupe d'investisseurs dont Richardson, Frémicourt et Parizot qui obtiennent le droit d'extraire sur Ferques.


Date de création : 02/03/2016 @ 18:44
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe d'Auchel-Le boulonnais
Page lue 898 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
62 Abonnés