Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
 ↑  
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 871284 visiteurs

 13 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://apphim.fr/data/fr-articles.xml

La société de Fiennes et d'Hardinghen


friseboulonnais.png

La société date de 1837 et s'étend sur les concessions de Fiennes et d'Hardinghen. De nombreux sondages sont mis en œuvre mais les travaux d'exploitation se déroulent dans les fosses Espoir et Du Sud. Le retour d'air s'effectue par la fosse de la Boulonnaise. Jusqu'en 1850, la production atteint 21000T/an. On découvre la poursuite du gisement en 1847 à Locquinghen. La fosse La Renaissance est aussitôt mise en service et atteint le houiller à 111m en 1849. L'histoire de cette fosse est compliquée à cause de la venue des eaux incessante : http://minesdunord.fr/articles.php?lng=fr&pg=499&mnuid=812&tconfig=0.
 

glaneuse12.jpg

Fosse La Glaneuse 1

En 1853, la fosse La Providence est foncée, premier puits a être équipé d'un cuvelage en fonte de 171 à 182m. La production de cette fosse dure 4 ans avec 21000T/an en moyenne mais il faut l'abandonner elle-aussi à cause de l'eau.

Face à ces déboires, la société est fortement endettée. En 1864, toutes ses fosses sont à l'arrêt et noyées.

Pourtant en 1865, sur les conseils de M. de Braquemont, une machine d'exhaure de 1000Ch est installée sur le site de La Providence. L'exploitation reprend donc en 1869. Les fosses Du Souich et Renaissance reprennent elles-aussi leur activité. Le sort s'acharne sur la société : En 1870, la pompe est victime d'une avarie, tous les travaux sont de nouveaux inondés.

La Compagnie des Mines de Fiennes et d'Hardinghen est liquidée avec 3000000 de Francs de dettes.

La concession d'Hardinghen est vendue à d'anciens actionnaires qui fondent la Compagnie des Charbonnages de Réty, Ferques et Hardinghen. Le capital de départ est de 2000000F. Dès 1873, une nouvelle pompe est installée à La Providence. L'accrochage est à 307m. La production atteint 95215T/an en 1880 puis diminue rapidement. La Société est liquidée en 1885. Les installations sont revendues pour 300100F mais les paiements sont rapidement suspendus. Le rachat échoue.

En 1888, M. Breton rachète la concession d'Hardinghen pour 400000F et ouvre la Fosse Glaneuse 1. En 1892, la Glaneuse 2 est prête au service à proximité de la fosse Renaissance. La fosse La Providence est remise en état produisant 100T/J. Les filons s'épuisent, les fosses ne sont plus rentables. L'exploitation cesse en 1901 avec la fermeture de La Glaneuse 1.


Date de création : 02/03/2016 @ 18:46
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe d'Auchel-Le boulonnais
Page lue 1222 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an
 

Montant libre

instagram.jpg googleplus.png linkedin.png pinterest.jpg

Les sites miniers
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
63 Abonnés