Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 686510 visiteurs

 12 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche

En 1964, dans le cadre de la restructuration des Ateliers centraux du Groupe, une chaîne de réparation des bacs de convoyeurs blindés est installée dans la chaudronnerie sur 200 m2. 11 hommes sont alors reclassés du fond dans cet atelier.

auchelatelierscentraux01.jpg

alimentation de la trappe

Les bacs arrivent par camion des sièges. Ils sont stockés par 7 ou 8 à l'extérieur sur deux tables. Un pousseur assure le déplacement jusqu'à une troisième placée face à une trappe d'entrée de l'atelier. Le trajet dans l'atelier est assuré par une suite de chariots pivotants et chemins de rouleaux.

-Nettoyage : Deux hommes commandent par l'intermédiaire d'un petit treuil une raclette d'approvisionnement de la chaîne. Un chariot pivotant assure la rotation complète de la pièce. Le nettoyage se fait grâce à une soufflette à air comprimé et d'un pistolet à aiguilles (pour dégager le métal des endroits à réparer). Une presse hydraulique de 25 T reconforme les tôles et les ailes. Des gabarits servent à vérifier l'opération. Les bacs trop endommagés sont mis à l'écart.

Nettoyage

-L'expertise et le découpage : Un chariot pivotant immobilise le bac puis les ouvriers, grâce à un gabarit et un chalumeau oxyacétylénique, découpent les morceaux défectueux. Les extrémités des tôles découpées sont aplanies au marteau et les ailes déformées sont redressées au vérin

découpage

-Le pointage : Le bac est placé en position pour permettre aux deux ouvriers du poste de pointer les pièces de rechange entreposées dans des casiers. Avec une meule, les parties traitées au découpage sont rectifiées et dressées. Les pièces de rechange sont placées grâce à des calibres munis d'aimants. Il reste à pointer la pièce avec une soudure à l'arc électrique. Ce poste est muni d'une cheminée d'aspiration des gaz du pointage.

pointage

contrôle du pointage

-La soudure : 5 postes de soudure alimentés par un poste central assurent cette fonction. Les bacs sont placés de manière à effectuer une soudure à plat. Les soudures se font à l'arc électrique avec un jeu de gabarits pour permettre un contrôle rapide et efficace. Une cheminée équipe le poste.

-Expédition : Au bout de la chaîne, 5 tables réceptionnent les bacs. Ils repassent par une trappe de sortie, grâce à des vérins montés sur les tables. Ils sont empilés par 8 à l'extérieur. Un chariot élévateur les reprend pour les mettre sur une aire de stockage avant le départ pour les sièges du Groupe.

vérification des soudures

La cadence est en moyenne de 30 bacs par poste.

1965


Date de création : 24/03/2016 @ 10:39
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe d'Auchel-Travaux dans le Groupe
Page lue 549 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
61 Abonnés