Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
 ↑  
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 761859 visiteurs

 9 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche

Pour exploiter l'étage 706 (Fosse 6 d'Haillicourt) en aval et en assurer la rentabilité, il a fallu établir un plan d'extraction productif. L'exploitation se faisait 50 m plus bas que l'étage. Il fallait remonter le charbon grâce à des locos et des berlines de 3000 L.

A la tête de la bowette, la carrure destinée à la nouvelle tête motrice (même photo que la précédente avant installation)

Il devint très vite nécessaire d'équiper le chantier de convoyeurs à bandes plus rapides et capables d'alimenter le skip. Les veines 22 et 23 ont été équipées d'un convoyeur normal, les veines 15, 16 et 17 par un convoyeur Novobelt. La somme de ces exploitations arrivent sur un convoyeur à bande de 1 m. Il faut en effet débloquer 600 T/h sur 360 m et 16° de pente. Les dimensions de la tête motrice parlent d'elles-même : 9 m de largeur, 3,2 m dans le sens de l'installation et 2,3 m de hauteur. L'installation du convoyeur se fait en décembre 1958. Un bure de 15 m est foncé sous la bowette pour y loger un contre-poids de 8 T qui donne la tension à la bande. Il a fallu agrandir la bowette, creuser l'emplacement et couler le béton. Les travaux ont duré deux mois et demi.

Le long du convoyeur

L'aménagement du bure de la station de tension

Le convoyeur est composé d'une tête motrice, d'un renvoi de base avec bande de lancement, de l'infrastructure portant la bande et du contrepoids. Le poids total acheminé approche les 30 T. L'entraînement de la bande se fait au moyen d'un rouleau de 1,4 m de diamètre, pesant 5 T. Deux moteurs électrique de 185 C, alimentés en 5000 V, assurent la rotation du rouleau. Deux coupleurs hydrauliques font office d'amortisseurs ainsi que deux réducteurs de vitesse. Les convoyeurs traditionnels fonctionnent sous 500 V pour 72 Ch.

Une équipe du service « ravals » installe la station de tension de la bande. Le contrepoids est constitué d'un rouleau d'un mètre de diamètre porté par le brin inférieur de la bande et sur lequel une charge de 8 T est accrochée par un palonnier. Deux rouleaux fixes de diamètre identique au précédent forment l'entrée et la sortie de la bande inférieure, évitant ainsi les pliures. Le rouleau de contrepoids coulisse dans des glissières logées dans le bure.  Une équipe d'ouvriers et de porions installe les chevalets porteurs de la bande. L'installation du renvoi de base est constituée par un rouleau d'un mètre de diamètre. Le montage se fait au moyen d'un petit convoyeur auxiliaire, entraîné par le moteur principal. Ce convoyeur est monté au-dessus du renvoi de base. Il a pour but de recevoir les charbons et de les répartir sur le convoyeur-maître, ce qui évite l'usure de la bande principale par abrasion.

L'installation du renvoi de base


Date de création : 04/05/2016 @ 18:11
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe de Bruay-Chantiers
Page lue 863 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
62 Abonnés