Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
 ↑  
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 673066 visiteurs

 11 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche



Il a sûrement été construit en même temps que la fosse 2 en 1855. C'est un lavoir à fines brutes. Il a été détruit pendant la première guerre mondiale et reconstruit au même endroit. Il a été remis en service en 1923. La production de la Compagnie augmentant, un nouveau lavoir est construit accolé à l'ancien. ce lavoir numéro 2 entre en service en 1926. Pour les deux lavoirs la technique est identique : Les charbons bruts 0/50 sont traités par rhéolaveurs.


 


En 1938, un troisième lavoir est envisagé mais l'idée est abandonnée. Par contre, un atelier de flottaison et le remplacement des rhéolaveurs par des bacs à pistons sont réalisés en 1942.




 

A la nationalisation, l'atelier de flottaison est agrandi. Un atelier de séchage des charbons flottés et un atelier de séchage des mixtes et sous-produits sont construits. (vue ci-dessus). En 1953, l'ensemble est modernisé avec réunion des deux lavoirs en criblage lavoir plus puissant pour traiter les charbons bruts tout-venant. Il traite les calibres 0/30 puis 30/120. L'ensemble est opérationnel courant 1953 ( plans ce-dessous)



Il ne reste rien des lavoirs actuellement. L'ensemble a été détruit dans les années 1990.



Date de création : 04/09/2016 @ 10:00
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe d'Hénin Liétard-Mines de Dourges
Page lue 282 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
61 Abonnés