Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 720528 visiteurs

 11 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche

A la nationalisation, la demande en bois diminue à cause des soutènements métalliques. Le parc des différentes fosses se réduit mais les coûts d'acheminements et de manutentions sont toujours identiques. La nécessité d'un parc central s'impose pour réduire ces coûts et assurer la mécanisation des manutentions. Le premier parc à bois était situé dans l'alignement du rivage le long du canal de la Souchez mais l'espace était trop réduit surtout à cause de la construction de la centrale de Harnes.

L'installation du parc central est décidée sur le carreau de l'ancienne fosse 4 de Sallaumines. Le puits est démantelé en 1962 et les travaux du parc commencent de suite : aménagement des ateliers de transformation du bois, création d'un réfectoire, d'un garage, aires de stockage, pistes pour les engins de manutention. A la mise en route du parc tous les autres parcs de fosses sont supprimés.

Le parc expédie les bois aux différents sièges par chemin de fer. L'ancien bâtiment des compresseurs de la fosse 4 est réservé pour le façonnage des billettes, semelles, bois de chauffage et tins. Les bois destinés à faire des billettes sont amenés par chariots directement sur une rampe d'alimentation qui les dirige vers la scie.

Les billettes sont mises en bottes pour être expédiées. Le bois des semelles sont envoyés de la même façon vers une tronçonneuse. Les bois de chauffage passent aussi par la tronçonneuse puis répartis au moyen d'une trémie en bois de chauffage ou raccourches. Pour les tins une machine spéciale les façonne. Les voies ferrées sont séparées en deux autour d'un quai central. Les voies d'arrivée d'un côté et de départ de l'autre. Sur ce quai sont installés les ateliers de transformation et le stock de bois. Toutes les manipulations hormis les vérifications sont effectuées par Fenwick y compris sur les carreaux des fosses recevant les bois du parc central. La circulation entre les piles de stockage est assuré par de larges pistes de roulement. Le parc à bois fonctionne encore en 1983 mais plus en 1988. Les installations ont toutes été détruites.


Date de création : 09/09/2016 @ 15:32
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe d'Hénin Liétard-Groupe d'Hénin Liétard
Page lue 412 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
62 Abonnés