Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 685670 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche

> Mitant : 1736-1779 Anzin

> Patience : 1737-1793 Anzin profondeur 150 m

patience01

patience02

> Riviérette : 1737-1782 Riviérette1 et 1787-1788 Riviérette 2 Valenciennes autrefois situés sur Anzin. Un puits pour l’extraction et un puits pour l’épuisement des eaux.

 rivi01

rivi02

rivi03

> Des gardins : 1738-1764 Anzin

anzindesgardins01.jpg

> Clausin : 1738-1745 Deux puits Fresnes sur Escaut Le puits 1 avait 68 m le 2 semble avoir été exploité jusqu’à 103 m.


Les deux puits sont ouverts en 1738. Par des bures de 10 toises (17,85m), on exploita deux veines le grand Clausin et le petit Clausin, jusqu'à 103 m. Ces veines n'étaient autres que 8 paumes et 12 paumes. Les puits sont fermés en 1745 et n'ont pas été serrementés. Une pompe à feu équipait l'un des puits.

 clausin01

clausin02


> Durfin : 1738-1752 Fresnes sur Escaut Deux puits. Les profondeurs 60 et 71 m.

Elle comporte deux puits de 38 à 40 toises. Elle exploite les même veines que Clausin. Une pompe à feu équipe l'un des puits. Elle est abandonnée en 1752. En 1845, le remblai d'un des puits s'affaisse de 28 m et l'autre de 5 m. Une voute sera faite à 3,5 m de profondeur.

 durfin01

durfin02

durfin03

> Bois des Eferiers : 1738-? Vieux Condé

> La croix-barrière 1740-1807 Anzin Le charbon est atteint à 59 m. Elle était implanté au lieu-dit la croix d’Anzin

archive lewarde

> Saint-Nicolas : 1740-1752 Fresnes sur Escaut.Deux puits : 71 m pour le puits d’extraction. Le houiller est atteint à 37 m. Les deux puits sont ouverts en 1740 à la profondeur de 36 toises (71,48 m). La veine Escaille et 9 paumes sont exploitées. Les puits sont abandonnés en 1753 et remblayés en 1785. L'un des puits était équipé d'une pompe à feu.

 stnicolas01
st nicolas02
 

> Hubin ou Hurbain Condé sur l’Escaut. Appelée aussi fosse du rond-point, elle possédait deux puits. Profondeur atteinte pour trouver le charbon 30 m et 54 m au final

> Gaspard : 1741-1746 Vieux Condé Profondeur atteinte 70 m. On rencontre une veine de 0,70 m ainsi que deux autres veines plus fines.

> Elisabeth Dahier (dahié): 1744-1748 Fresnes sur Escaut. Elle possède deux puits (couchant-levant). Profondeur 64 m.
Foncée en 1744 dans le jardin de Pierre Duprez, elle fut un échec malgré la pompe à feu. Les deux puits sont abandonnés en 1748 à 36 toises (64,33 m). Ils ont apparemment atteint le houiller ou le grès vert mais un sondage au fond a causé une importante venue d'eau.
 

> Rougette : 1746-1746. Fresnes sur Escaut C’est semble-t-il une avaleresse. Profondeur 11 m. Foncée en 1746, elle abandonnée sans motif à 10,72 m.

rougette01

rougette02

> Sainte Anne : 1746-1756 Fresnes sur Escaut Profondeur 40 toises ou 71 m. Les deux puits sont creusés en 1746 et atteignent 40 toises. On y découvre deux veines (8 et 12 paumes) qui sont exploitées. Elle est abandonnée en 1758.

> Moitié ou Mitant ou Milieu: 1746-1748 Vieux Condé.Profondeur 70 m. On creuse deux galeries à 78 m de profondeur qui trouvent 2 veines de charbon maigre(1 m-1,40 m). Une des veines est la veine de “l’escaille”. Ces deux veines ont été exploitées vers l’est et l’ouest. Mais de fortes venues d’eau stoppent l’exploitation. La fosse  noyée est abandonnée en 1748.

> Huvelle : 1746-1750.Vieux Condé Cette fosse possédait deux puits. Elle porte le nom du maire de l’époque. Les deux puits sont creusés à 71 m de profondeur et l’on poursuit une galerie au nord qui rencontrera une veine de 10 paumes, plate et bien régulière, ainsi qu’une autre de 6 paumes. Très rapidement, la fosse est abandonnée envahie par les eaux.

> Avaleresse Vieux Condé : 1748-1748. Vieux Condé Tentative échouée.

> Balive : 1749-1751 Vieux Condé Le puits est creusé en 1749. Le houiller est atteint à 31m. Le puits profond de 52 m sera comblé après l’ouverture de la fosse des trois arbres.

 balive01
balive02

> Capote: 1750-? : Bruille-Saint Amand. Cette fosse a été foncée par une des société de recherche de houille de Mortagne sur la concession d’Odomez, cette concession sera rattachée ultérieurement à celle d’Anzin.

> 3 arbres : 1750-1860 Vieux Condé. Cette fosse possède deux puits. Elle exploite les veines A fillons, neuf paumes et Elisabeth. Le puits d’extraction sera comblé en 1860 pour 247 m de profondeur. Le puits d’épuisement en 1850 pour 247 m.

3arbres03.jpg

archive lewarde
 

 3arbres01

3arbres02

> Macho : 1751-? Bruille Saint Amand Cette fosse a été foncée par une des société de recherche de houille de Mortagne sur la concession d’Odomez, cette concession sera rattachée ultérieurement à celle d’Anzin.

> Machine à feu d'en haut : 1752-1779 Anzin


> Saint Mathias : 1752-1759 Fresnes sur Escaut Deux puits Profondeur atteinte 93 m. Elle est ouverte le 24 février 1753 en abandonnée en 1759. Elle a exploité les veines escailles, 9 paumes et 8 paumes. L'un des puits avait une machine à feu. En 1841, le remblai d'un puits s'est affaissé de 2 m depuis 1925. En 1868, un nouveau tassement est observé.

>Dubois ou puits du bois : 1752-1790 Valenciennes profondeur 110 m

archive lewarde

> Gros cailloux : 1752-1787 Vieux Condé Le puits fait 190m de profondeur pour exploiter six veines : neuf paumes, escaille, huit paumes, 12 pans, A filons,5 paumes). Au bout de 35 ans, elle est abandonnée à cause de la fosse Saint Roch. En 1756, un coup de grisou ou poussières coûtera la vie à 11 mineurs.

>Pâture : 1753-1822 Fresnes sur Escaut Profondeur 80m Terrains houillers à 41 m. Les deux puits sont ouverts le 2 juillet 1753. Ils sont creusés jusqu'à 80 m et recoupent 3 veines : Rapuroir, 9 paumes et 5 paumes. C'est dans cette dernière veine qu'est établie l'albraque de la pompe à feu. Une bowette de 285 m est creusée dans la veine 5 paumes. Deux autres veines sont exploitées par cette bowette : 8 paumes et A; Filons). L'extraction cesse en 1772 et les puits abandonnés en 1780. En 1812, un des puits sert à l'aérage de la fosse Saint Rémi jusqu'en 1822. Les deux puits ont été serrementés sur voûte.

> Ecarlate : 1753-1753 Vieux Condé Elle porte le nom du lieu-dit. Elle sera abandonnée à 10 toise pour cause de venue des eaux. Avaleresse.

ecarlate02

Vestige?

> Le comble : 1753-1780 Anzin Profondeur 90 m 

> Saint Lambert : 1754-1762 Fresnes sur Escaut Deux puits  dont celui d’extraction avec 86 m. Houiller à 39 m. Les deux puits sont ouverts le 17 septembre 1754 à 86m de profondeur. Ils recoupent les veines St Joseph, Rapuroir, 5 paumes du midi. L'un des puits épuise les eaux équipé d'une pompe à manège. Elle est abandonnée en 1762. Les puits ne sont pas serrementés, un tassement d'1 m est constaté en 1841.


Epuisement

extraction

> Saint Thomas : 1754-1811 Vieux Condé Profondeur 62 toises soit 112 m. Elle exploite 5 veines : 14 paumes, Pascal, 6 paumes, Elisabeth, Saint Pierre. Une bowette montante à partir de la veine 14 paumes est creusée en 1805. Cette bowette permet d’atteindre la veine masse, puis 12 paumes et A fillons et de les exploiter. En 1810, la fosse est encore en pleine exploitation mais le cuvelage est en très mauvais état. Après une visite du puits en décembre 1810, un rapport demande la fermeture du puits ce qui sera fait. Le puits sera comblé jusqu’à 73 m. La fosse ne sera définitivement serrementée qu’en 1811.

> 1754 avaleresse : 1754-1754 avaleresse de  1754

 > Petite machine à feu : 1755-1805 Valenciennes. Profondeur 70 m.

> Raismes : 1755-1808 Anzin Deux puits extraction et épuisement Profondeur 155 m

raismes01

raismes02

> Mitant : 1755-1781 Valenciennes. La profondeur totale sera de 155 m.


> Tinchon : 1755-1908 Valenciennes Deux puits. Le puits Nord foncé en 1755 atteint 540 m. Il est comblé en 1888. Le puits Sud foncé en 1772 atteindra 532 m de profondeur. Il sera comblé en 1908. Houiller atteint à 73 m.

tinchonsud01

tinchonsud02

> Saint Germain : 1756-1784 Fresnes sur Escaut deux puits dont 1 de 181 m et l’autre de 125 m. Ouverts le 28 mai 1756, les deux puits sont foncés à 125 m de profondeur. 3 veines ont découvertes st joseph, Rapuroir et 9 paumes. Une venue d'eau en 1773 arrête les travaux. Les puits sont comblés en 1784.

stgermain01

stgermain02

Photos supposée des stèles 2009

archive Lewarde

> Vieille machine : 1758-1916 ( ou vieilles machines) Vieux Condé Deux puits. Elle fut longtemps la première fosse d’Anzin. Les deux puits sont foncés en 1758. Le puits d’extraction de forme carré de côté 2,3 m.

viellemachine05.jpg

archive Lewarde

Le puits d’épuisement était profond de 222 m. Il est équipé en 1807, d’une pompe à vapeur. Cette installation sera démontée et remontée à la fosse 3 arbres en 1808 qui assurera l’exhaure de tout le secteur. En 1808, le puits d’épuisement est en partie remblayé. Un serrement est effectué en 1823. L’extraction continue jusqu’en 1861 et le puits servira de retour d’air pour la fosse Vieux Condé.  En 1909, elle cesse ce service. Le puits d’extraction est serrementé puis remblayé en 1916.
 

vieillemachine01

puits 1 2009

vieillemachine02

2012

> Brûlée : 1760-1811. Fresnes sur Escaut. Cette fosse est la première ouverte par la Compagnie d'Anzin sur le territoire de Fresnes. Les deux puits sont ouverts en 1760 et brulés la même année d'où son nom. Elle est reprise en 1772 à 40 toises (71 m) où l'on rencontre une veine. Par une bowette, on recoupe au sud les veines Camaroux, A. Fillons et St Crespin. Deux bures permettent une petite exploitation de la veine Camaroux et une autre appelée 4 pieds. Les veines sont accidentées. On ne sait pas à quelle époque la fosse est abandonnée mais en 1781 il n'y a plus d'activité sur le site. Les puits seront repris en 1808 sûrement pour de l'aérage. En 1811, un serrement est effectué sur les puits qui sont retrouvés.



 

> Mon désir : 1760-1763 Fresnes sur Escaut. Deux puits sont ouverts en 1760 jusqu'à 36 et 40 toises (64 m) mais les eaux sont trop abondantes. Les puits sont comblés en 1762 ou 1763. En 1812, ils sont découverts pour faire des serrements qui ne seront pas effectués tellement les puits étaient en mauvais état. Du ciment fût coulé dans le cuvelage.

mondesir03.jpg

archive lewarde

> Mouton noir : 1761-1861. Valenciennes. Deux puits dont un de 283 m.

> Saint Christophe : 1761-1781  Valenciennes Profondeur 184 m. Houiller à 31 m

stchristophe01

stchristophe02

> Pied : 1761-1809 Vieux Condé


> Pied : 1761-1793 Valenciennes Profondeur atteinte 204 m.

anzinpiedval01.jpg


Date de création : 24/10/2016 @ 08:29
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe de Valenciennes-Mines d'Anzin
Page lue 216 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
61 Abonnés