Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 687943 visiteurs

 13 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche

> Grosse fosse : 1765-1884 Valenciennes A proximité de petite machine à feu, il a atteint 464 m. Le houiller est à 73 m.

> Des Hayes : 1766- ? Bruille Saint Amand Houiller à 32 m.

> Pierronne : 1766-1784 Fresnes Sur Escaut Le houiller est atteint à 39 m. Le puits aurait été ouvert en 1732 (sans certitude) puis abandonné. Il aurait été repris en 1766 et creusé à 71 m. Trois veines sont trouvées A.Filons (0.45 m), Masse (0.90 m) et petite veine (0.40 m). Les trois veines furent exploitées jusqu'à la limite de la fosse Pature qui a sûrement remonté une partie de l'exploitation. La fosse est abandonnée en 1784.

> Saint Laurent : 1771-1772 Fresnes sur Escaut Deux puits levant et couchant Les deux avaleresses, foncées en 1771, sont abandonnées à 18 m en 1772 à cause des eaux.

stlaurentlevant02

stlaurentlevant01

stlaurentcouchant01

stlaurentcouchant02

> Mambour : 1771-1800 Valenciennes Le puits atteindra 186 m après avoir atteint le houiller à 73 m.

> Saint Louis : 1773-1804 Fresnes sur Escaut Le houiller est à 48 m. Les deux puits sont creusés en 1773 à 125 m de profondeur. 5 veines sont découvertes 8 paumes (0.6 m), 12 paumes (0.5 m), A. Filons (0.6 m), Masse (0.80 m) et petite veine (0.4 m). Par une bowette on exploita les trois dernières. Les deux meilleures Masse et A. Filons sont exploitées en aval par un défoncement de 18 m. Quant à 8 et 12 paumes elles le seront par  deux bures de 12 m. L'un servait à l'extraction et l'autre à l'épuisement. Un autre bure de 7 m fut creusé dans la bowette à -125 m et tomba sur une veine mais de peur de trouver les eaux on ne l'exploita pas. Le puits d'extraction est comblé en 1787 mais le puits d'épuisement assure l'exhaure jusqu'en 1804. Un serrement voûte aurait été effectué sur les deux puits. Le 2 mai 1878, l'un des puits s'effondre. Le puits est remis en sécurité avec remblai et voûte. Le deuxième puits a été recherché et retrouvé. Le remblai était intact mais on construit une voûte par dessus.

> Boucaud : 1773-1773 . Localisé sûrement sur la commune de Mortagne ou Forest. C’est une avaleresse foncé par la Compagnie de Mortagne sur la concession d’Anzin.

> Poirier : 1773-1823 Valenciennes Le puits atteindra 401 m.

poirier01

poirier02

> Henri : 1773-1781 Valenciennes Le siège possédait deux puits dont l’un au moins avait 218 m.

> Mon Désir : 1773-1861. Vieux Condé Le siège avait deux puits. le nord foncé en 1773 était équipé d’un manège à chevaux ou baritel pour remonter les cuffats. Par la suite des molettes ont équipé le puits. Il est remblayé le 30 août 1823. Le puits sud, foncé en 1773, est équipé lui aussi en 1807 de molettes. C’est le puits de service et d’aérage pour la fosse Nord et pour Mon désir, Vieille machine et trois arbres. Il est serrementé et comblé le 22 juillet 1861.

  anzinmondesir01.jpg

archive Lewarde





> Saint Jean : 1774-1784 Fresnes sur Escaut La fosse Saint Jean à puits unique est foncée en 1774 jusqu'à 64.33 m. Il recoupa la veine Masse. Une bowette sud est creusée jusqu'à la veine A. Filons Et par bures successifs on exploite la veine 12 paumes (cf schéma). Épuisée, elle est abandonnée en 1784. Le remblai s'est effondré de 2 m en 1841.
 

> Maison blanche : 1774- ? Bruille Saint Amand Foncée par la Compagnie de Mortagne sur la concession de Bruille reprise plus tard par la Compagnie d’Anzin.
 

 > Oisy : 1776-1778 Oisy Le fonçage date de 1776. La profondeur atteinte a été de 72 mètres mais la fosse n' a jamais découvert le charbon. En 1777, un premier sondage d'Oisy est effectué quinze mètres de la fosse, à la profondeur de 74,65 mètres. Une veine de charbon de trois centimètres a été découverte. Le sondage est abandonné en 1778. En 1779, un deuxième sondage est entrepris à 85 mètres de la fosse. Il sera profond de 70,92 mètres. Il a pénétré de cinq mètres dans le terrain houiller à partir de 66 mètres. Aucune trace de houille ne sera trouvée.
 

> Saint Pierre : 1777- 1793 Valenciennes Profondeur atteinte 396m. Premières couches de charbon 72 m

archives Lewarde

> Saint Mathieu : 1777-1804 Fresnes sur Escaut Le houiller est trouvé à 38 m. Elle est ouverte en 1777 à 128.66 m. Elle recoupe 5 veines : 9 paumes (0.8 m), Pouilleuse (0.5 m), 8 paumes (0.6 m), 12 paumes (0.5 m) et A.Filons (0. 6m). Une bowette sud est creusée à -90 et recoupe la veine Rapuroir, puis la veine Masse à 100m du puits. Toutes les veines sauf Rapuroir seront déhouillées avec quatre étages d'exploitation (52, 90, 114 et 127 m) Les étages ont été successivement abandonnés entre 1786 et 1791. A partir de cette dernière date la fosse végète jusqu'en 1804 avec des périodes de chômage. Un serrement a été fait sur remblai mais en décembre 1954 un effondrement de 4 m a été constaté à l'emplacement du puits.

 st  mathieufse

Le puits dans le jardin du château Désandrouin
 

> La chapelle : 1778-1785 Fresnes sur Escaut Charbon atteint à 68 m. Les deux puits sont ouverts en 1778 à quatre mètres de distance. Ils furent foncés jusqu'aux bleus puis laissés en souffrance en 1779. Courant 1779, l'un des puits est repris jusqu'à 38 ou 40 toises (53 m) mais ces avaleresses sont abandonnées en 1780. Elles sont reprises une nouvelle fois en 1782 et l'un des puits à 70 m dont 2 dans le houiller mais stoppé à cause des eaux, impossibles à épuiser avec un manège à chevaux. Elles sont abandonnées en 1785.

> Menu Bois : 1779- 1779 Vieux Condé Le houiller est atteint dès 30 m. Profondeur totale 30 m. Une brusque montée des eaux en fait une avaleresse.

> Saint Jean : 1780-1822 Anzin Houiller à 78 m Profondeur totale 285 m.

> Le marais : 1782-1834 Valenciennes Profondeur 238 m


Date de création : 24/10/2016 @ 08:49
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe de Valenciennes-Mines d'Anzin
Page lue 213 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
61 Abonnés