Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 688166 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche

stpierre01.jpg

En 1859, un sondage dit de « Saint Pierre » est exécuté. Il est arrêté à 300 m. Il atteint le houiller à -180 m. En 1861, le fonçage de la fosse Saint Pierre est entrepris à proximité du sondage avec deux puits (grand puits et petit puits).  Ils atteignent le houiller à -175 m. Des bowettes sont tracées à 278 et 300 m mais les terrains sont brouillés. Le fonçage est stoppé en 1873. Il n'est repris qu'en 1876 pour un seul des deux puits approfondi à 430 m. Deux étages à -360 et -420 sont créés. A l'étage 360, les terrains sont disloqués mais à -420 de belles veines sont découvertes. L'exploitation peut démarrer. En 1907, elle produit 240 T/J. Les puits sont en mauvais état et les accidents fréquents.

thivencellesstpierre08.jpg
1955


En 1908, un accident de cage cause des dégâts considérables. Le petit puits va être rénové avec 420 m de nouveau guidage. Une fois remis en service, le grand puits est rénové puis approfondi. Un ventilateur électrique est installé mais il reste insuffisant. Un lavoir est construit ainsi qu'un criblage rénové pour stopper la mévente des charbons non lavés en 1912. Un évite-molettes et un compresseur équipent les installations. Le grand puits nouvellement maçonné pour accueillir des cages à 6 berlines est mis en service en 1910. Le puits atteint 510 m en 1911. En 1914, un câble du petit puits se rompt et détériore le cuvelage. Avec tous ces déboires, l'extraction n'atteint que 364 T/J en 1914. La guerre avec le manque de main d’œuvre ne va rien arranger. L'hiver 1916-1917, très rigoureux, va freiner l'exploitation. En 1918, la débâcle des allemands met le siège à l'arrêt. L'eau monte jusqu'à 416 m. Les réparations des installations commencent de suite. Des avaries de pompes, le manque de charbon pour alimenter les centrales, donc les fosses, ralentissent la remise en état des travaux du fond.

L'extraction ne reprend que le 3 février 1921. Les installations du fond sont modernisées. Les puits rencontrent encore de nombreux déboires de guidages, pompes... La fosse est maintes fois stoppée. L'extraction est de 820T en juillet 1933. La guerre en 1940 met encore la fosse au chômage. Il faut encore dénoyer. En 1948, la fosse Saint Pierre est concentrée sur Ledoux. Le petit puits est en très mauvais état. La fosse Ledoux a besoin de ce retour d'air. Le retour d'air se fera par le grand puits, le petit puits est abandonné. Les accrochages suivants sont établis à -350 m,-492 m,-550 m et -609m. Le petit puits, 617 m, est remblayé dès 1955. Les deux chevalements sont détruits la même année. Le grand puits est équipé d'un chevalement en béton réduit destiné à l'entretien du puits, équipé de ventilateurs pour servir de retour d'air pour la fosse Ledoux. En 1989, la fosse devient inutile à l'arrêt de Ledoux. Le grand puits de 653 m est remblayé la même année. Les installations sont détruites. Il ne reste rien de cette fosse.
 





Date de création : 24/10/2016 @ 17:43
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe de Valenciennes-Mines de Thivencelles
Page lue 178 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
61 Abonnés