Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
 ↑  
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 719286 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche

42ème ANNIVERSAIRE DE LA CATASTROPHE DE LA

FOSSE 3 À LIÉVIN, L’APPHIM ÉTAIT PRÉSENTE

Le vendredi 27 décembre 1974, à 6h 17, un coup de grisou suivi d’un coup de poussier dévaste tout dans le quartier des Six Sillons de la fosse 3 de LENS à LIÉVIN. 42 mineurs perdent la vie et 140 orphelins ne reverront plus jamais leur papa. C’est le dernier grand drame minier dans le Bassin du Nord/Pas-de-Calais.

lievin27122016-01.jpg

Vendredi 27 décembre 1974 : dès l’annonce de l’accident vers 8h, la foule se rassemble à

l’entrée de la fosse et c’est le début d’une effroyable attente pour les familles. Photo CDF

En ce mardi 27 décembre 2016, c’est donc le quarante-deuxième anniversaire de la catastrophe. Le soleil est pour une fois de la partie et un public nombreux a répondu à l’invitation de la Municipalité de LIÉVIN. La cérémonie débute à 11h 30. Après le rallumage de la flamme du souvenir par Laurent DUPORGE (Maire et Conseiller Départemental de LIÉVIN) et Fabienne BUCCIO (Préfète du Pas-de-Calais), les 42 noms sont égrenés lentement avant les dépôts de gerbes des collectivités et des associations.

Beaucoup de monde à la stèle de St Amé comme chaque année. Photo GT

Au premier rang : Michel DAGBERT (Président du Conseil Départemental du PdC),

Laurent DUPORGE, Fabienne BUCCIO, Daniel PERCHERON (ancien Président du Conseil

Régional du NPdC), Jean-Pierre KUCHEIDA (ancien Député-Maire de LIÉVIN), Jean-Marc

TELLIER (Maire d’AVION, Conseiller départemental), Nesrédine RAMDANI (Conseiller

Régional des Hauts de France). Photo GT

En plus des personnalités politiques et syndicales (CGT, CFDT, CFTC), quelques associations sont présentes comme chaque année ; citons l’Association des familles des victimes (André VEREZ), les Gueules Noires de LIÉVIN (Christian VALLEZ), l’Association des Mineurs belges de Wallonie, celle des victimes de la catastrophe de Marcinelle (Belgique 1956) et bien sûr l’APPHIM représentée par Jean-Louis HUOT (Président), Georges TYRAKOWSKI (Secrétaire Général) et Maurice DUPONT.

Le Maire de LIÉVIN et la Préfète du Pas-de-Calais rallument la flamme du souvenir. Photo GT Le dépôt de gerbes accompagné par l’Harmonie de LIÉVIN est toujours un moment émouvant. Photo GT

L’Amicale des Mineurs des Charbonnages de Wallonie est présente

comme chaque année. La solidarité n’a pas de frontières. Photo GT

Dans son intervention, Laurent DUPORGE a rappelé avec gravité la chronologie dramatique des évènements de ce maudit 27 décembre 1974 et il a rendu hommage aux Mineurs et à leur courage ; il a rappelé au passage les nombreuses victimes de l’exploitation du charbon tant lors des catastrophes qu’à cause de la silicose et il a souligné combien la région était fière de ses Mineurs et de son passé minier. Il a rendu un hommage particulier à Salvatore RANIERI, le dernier survivant de la catastrophe décédé le 5 février 2016.

Madame la Préfète a, quant à elle, expliqué pourquoi elle avait tenu à répondre favorablement au Maire de LIÉVIN ; elle a senti, dès sa prise de fonction dans le Pas-de-Calais le 16 février 2015, combien l’histoire si perturbée de ce département au cours des siècles était fondamentale pour ses habitants et combien des commémorations comme celle du 27 décembre 1974 étaient importantes, il ne faut jamais oublier ce que les générations antérieures ont subi et souffert pour que nous puissions mieux vivre aujourd’hui.

Laurent DUPORGE pendant son intervention. Photo GT

Madame la Préfète a rendu hommage à la corporation des Mineurs. Photo GT

Les gerbes des collectivités et des associations sont encore nombreuses cette année. Photo GT

Mais ce rendez-vous annuel n’est pas que triste, heureusement ! Il est l’occasion de retrouvailles entre les anciens Mineurs (il y en a de moins en moins…) et entre les passionnés de l’histoire de la Mine de toute la région (ils sont plus nombreux qu’on ne le pense !) ainsi que d’échanges nationaux avec la ville de LA VALETTE-DU-VAR (cité médiévale du Var jumelée avec LIÉVIN depuis 2000) et internationaux avec des associations venant de Belgique (MARCINELLE où les Liévinois participent aux commémorations de la catastrophe du 8 août 1956 qui a fait 262 morts à la fosse du Bois du Cazier), d’Allemagne (HOHENLIMBURG, ville industrielle de Rhénanie du Nord - Westphalie jumelée avec LIÉVIN depuis 1960) ou de Pologne (RYBNIK, ville charbonnière de Silésie jumelée avec LIÉVIN depuis 2000 et qui compte encore trois fosses en activité).

A quelques pas de la stèle de la ville et en marge de la cérémonie officielle, vers 12h, le Comité d'initiative pour la construction d'un mémorial en hommage aux victimes du capitalisme sur le site de St Amé a présenté son projet pour lequel une souscription est lancée.

Le projet de mémorial. Scan du document distribué.

Georges TYRAKOWSKI


Date de création : 29/12/2016 @ 10:30
Catégorie : L'asso et ses actions - Vie de l'asso-Décembre 2016
Page lue 348 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
62 Abonnés