Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
 ↑  
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 762454 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche


 

Le puits n°1 est foncé à partir de mars 1854 par la Compagnie des Mines de Houille de Stiring. Les premières couches exploitables, sont atteintes le 27 juin 1856, à 121,31 m de profondeur.

Le premier puits a été appelée « Saint Charles » du nom de son propriétaire Charles de Wendel. La houiller est atteint à une profondeur de 90 mètres en 1856. Le cuvelage du puits est en fonte pour 4 m puis 5 m de diamètre.


puits 2

C'est par ce puits que débute véritablement l'exploitation du charbon lorrain. Le chevalement est modernisé en 1956. Sa hauteur est de 46,30 m. la machine d'extraction est une poulie Koëpe de 1450 Ch. Il cesse l'exploitation le 10 Juillet 1965. Le puits n°1 est remblayé en 1989 à la profondeur de 788,81 m.

a
puits 3-1

a_2_


 

Le puits 2 est foncé en 1875 à 4 et 4.25 m de diamètre. Il sert principalement à l'aérage. Sa profondeur est de 603,22 m. Il est remblayé dès 1966. La machine d'extraction était à vapeur.

Le puits 3 est foncé en 1924 et sert à l'aérage et l'exploitation. Le diamètre du puits est de 4 puis 4,60 m. Le chevalement faisait 54 m de hauteur. Le puits s'arrête comme les deux autres en 1965. Il est remblayé en 1989.

Les Chevalements des puits 2 et 3 ont été abattus en 1993.

Saint_Charles_05
puits 1

De nombreux bâtiments du siège ont été démolis:  lavoir, bâtiments d'extraction, ateliers centraux... Les terrains ont été vendus à la commune. Grâce à l'action d'une association « les amis du puits Saint Charles » Le chevalement n°1 a été conservé après avoir frôlé la démolition à plusieurs reprises.

Saint_charles_01

Vue satellite de 2006. Entouré en rouge, les bâtiments encore visibles; en bleu, les dalles des 3 puits et le Chevalement n°1. Barré en rouge, les bâtiments aujourd'hui détruits.


 

PICT0095

Halls des mineurs

Le Puits Saint Charles n°4 est situé sur un autre carreau à Gros-Rosseln (Allemagne ). Le chevalement est encore visible. Foncé en 1948, il entre en service en 1952 afin de servir d'aérage aux travaux du fond côté allemand suite au traité d'amodiation. Il est cédé aux Saarbergwerke en 1962. Le chevalement fait 38,70 m de hauteur. La machine d'extraction est une poulie Koëpe de 1070 kW. Profondeur 731,31 m.

stcharles10.jpg


Date de création : 23/06/2011 @ 22:02
Dernière modification : 26/04/2013 @ 08:21
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin de Lorraine-Le secteur est
Page lue 5587 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
63 Abonnés