Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 685847 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche

Les puits font partie du Siège de Merlebach jusqu'en 1981 à la création du siège de Vouters.

Le puits Vouters 1 (ancien puits n°5) est foncé en 1875 par la Compagnie Saar und Mosel. Il fait partie du siège de Merlebach. Il sert de puits d'entrée d'air et de service. Caractéristiques :  diamètre 3,65 m et 4,50 m. Le puits est désaffecté lors de la mise en service du puits n°2 de Vouters, en 1962. Le chevalement, datant de 1900, est démonté en 1963. Un treuil à tambour en prend la place. Profondeur du puits : 756, 26 m.



Le puits Vouters 2 est le dernier puits foncé du siège de Merlebach en 1958 avec 7.5 m de diamètre. La profondeur atteindra 1327.4 m. Il sert de puits de service et d'aérage. Le chavalement fait 48,65 m de haut. Les machines d'extraction sont une poulie Koëpe quadricâble de 2500 kW et une poulie Koëpe bicâble de 1340 kW.  Le chevalement tombe en 2007.



Vouters 2 et 1

Puits_Freyming



Le puits 4 ou puits Hochwald est commencé en 1855 par la Compagnie des Mines du Hochwald. Il fait partie du Siège de Merlebach. Il sert de puits de retour d'air. Caractéristiques : diamètre de 3,5 m à 5 m, profondeur 267,14 m.  Il est situé sur le carreau de Vouters, à proximité des puits Vouters 1 et 2.

En 1924, le puits est envahi par les eaux. Il est remblayé jusqu'à la côte 212. Un petit chevalement en béton remplace le premier en bois. Il sert pour la visite du puits. Il est détruit en 1982.

hochwald01.jpg


Situation du puits 4


 

Les installations encore présentes à Freyming Merlebach :


Vue satellite en 2004. Seuls les bâtiments entourés sont encore visibles actuellement.

02

Conciergerie à l'entrée du carreau, octobre 2009.

05

Salle des pendus

Bureaux

Lampisterie

08

Hall des Mineurs

REMONTEE DE LA DERNIERE LOCOMOTIVE A AIR COMPRIME

DEBUT JUIN 2000 DU PUITS VOUTERS (H.B.L. MERLEBACH)

La dernière locomotive à air comprimé (baptisée ACHP pour elle et ses semblables) est remontée début juin 2000 du puits Vouters de l’Unité d’Exploitation de Merlebach.

Il s’agissait de la Schwartzkopff n°14 – en voie de 570 mm – dotée de 4 réservoirs et d’une puissance de 30 ch, dont un premier exemplaire (mais de numéro inconnu) avait lui aussi rejoint la surface quelque temps auparavant.

Ces deux machines ont eu une longue carrière puisqu’elles avaient pris leur service en 1913, et n’en avaient été détrônées qu’à la suite de la nationalisation de 1946 et par l’arrivée progressive des locotracteurs diesels. Peu à peu, elles n’assurèrent plus qu’une activité réduite dans des galeries de retour d’air très difficilement accessibles.

locovouters01.jpg

Schwartzkopff n°14 au puits Wendel à Petite-Rosselle (ph.P.Etiévant 2000)

Si la seconde ne m’a pas marqué par sa présence sur le parc du matériel lors de ma visite du 2 mai 2014 au Musée Wendel de Petite-Rosselle, on sait que la première a été mise à l’abri dans un local où elle attend (peut-être) la restauration lui permettant d’être exposée dans ce Musée où se trouve déjà une locomotive Dujardin de même principe et de même provenance.

La même machine à l’abri d’intempéries et de toute tentation. (ph.Musée)

(1er paragraphe issu de la revue Rail & Industrie n°2 – 2ème paragraphe de Pierre OMBROUCK)

locovouters03.jpg


Date de création : 24/06/2011 @ 21:54
Dernière modification : 03/03/2016 @ 10:57
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin de Lorraine-Le secteur centre
Page lue 5104 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
61 Abonnés