Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 688169 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche

saintemarie01.jpg

Le puits Sainte Marie, seul chevalement rescapé de cette épopée minière, a été foncé en 1864. Il a subi les même désillusions que ses prédécesseurs. Les couches de charbons sont si minces qu'il faudrait extraire plus de schistes que de charbon.


1960 source "Les amis du musée de la mine"

Pas assez rentable. Il est arrêté à l'extraction dès 1867 après le fonçage d'une bowette vers les derniers chantiers du puits Saint Charles. Il est abandonné en 1869. Il a ainsi pu servir de puits de retour d'air pour les travaux du fond et ce jusqu'en 1951.

Un gros ventilateur (pour l'époque) Guibal a été installé. En 1920, on songe à le remettre à l'extraction avec la construction d'un chevalement béton encore visible. Le puits est équipé mais ne servira jamais à extraire.

Le puits du Chanois lui sera préféré. Il continuera à servir de retour d'air avec l'installation d'un ventilateur de secours. Le puis profond de 351 m est comblé en 1951. Il ne subsiste que le chevalement et des fondations (chaudières, ventilateurs...)


Date de création : 15/09/2011 @ 21:42
Dernière modification : 13/07/2012 @ 08:33
Catégorie : Les sites miniers - Autres bassins-Les Houillères de Ronchamp-1843-1885
Page lue 4977 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
61 Abonnés