Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 669688 visiteurs

 13 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche

En 1859, un sondage est commencé à quelques centaines de mètres du centre de Ronchamp. On rencontre une veine d'1,20 m d'ouverture à - 660. En 1873, le fonçage du puits débute car le charbon est d'excellente qualité. Le puits est nommé ainsi car il est situé sur la commune du Magny d’Anigon.

En 1877, il atteint la côte de - 694 mètres. C'est le puits le plus profond de France. En 1879, le puits est victime d'une explosion qui détruit les installations du fond et tue les mineurs présents. (15 personnes).

Seuls 6 mineurs proches de la recette s'en sortent vivants. En 1880, c'est le puits le plus rentable de la Société. Le puits du Magny est le plus moderne du bassin qui en possède deux sur le site. Les puits sont circulaires et maçonnés sur leur hauteur. Les installations sont complètes avec salle des compresseurs, ventilateurs, chaudières... En 1916, le puits est arrêté et les installations laissées à l'abandon.

En 1927, des travaux de remise en état débutent pour un retour à l'extraction. En 1958, l'extraction se fait déjà au coup par coup. Le 3 mai 1958, c'est par le puits du Magny de 694 m que remontera la dernière berline.
 

Il reste quelques vestiges de l'exploitation.

Photos Photo Alain Banach "Les amis du musée de la mine"






Vestige de la salle des machines


Date de création : 22/09/2011 @ 22:53
Dernière modification : 13/07/2012 @ 08:33
Catégorie : Les sites miniers - Autres bassins-Les Houillères de Ronchamp-1885-1920
Page lue 4883 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
60 Abonnés