Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Webmaster - Infos
Visites

 688171 visiteurs

 10 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche

dauphine01.jpg

Historique du Bassin

VS dauphiné

Vue Satellite du Bassin de La Mure en 2006

L'exploitation ne commence qu'à partir du XVème siècle pour alimenter des usines à chaux même si le gisement semble connu dès l'époque romaine.

En 1768, le Baron de Venterol fait creuser la 1ère galerie horizontale.
 

La première Concession du Peychagnard est attribuée à Louis Perrin, le 1er Novembre 1805 sur une superficie de 288 ha. Suivent les Concession des Chuzins (1835) sur 281 ha, la Concession de Prunières (1835) sur 374 ha. Ces 3 concessions sont regroupées sous le nom de concession du Peychagnard en 1912. La Compagnie des mines d’anthracite de La Mure exploite le gisement de 1370 ha, après rachat des Concessions.

D'autres concessions sont accordées : 1806 (La grand'draye), 1806 (Béthoux), 1834 ( Serre-Leycon) et 1834 (Chatelard)


 

02

Puits Sainte Marie à La Motte d'Aveillans

En 1902, le Puits Sainte Marie entre en exploitation à La Motte d'Aveillans. Des usines de traitement du charbon seront ajoutées par la suite.

boulets

Publicité pour des boulets agglomérés d'anthracite produits par la Compagnie au début du XXème siècle.

Le 16 Septembre 1904, la Compagnie des Mines d'Anthracite de la Mure se voit accorder la Concession de Mollard de Vaulx. Ces 5 concessions (La Grand’Draye, Les Bethoux, Serre-Leycon, Chatelard et Le Mollard) fusionnent en 1912 dans une grande concession de 1.943 ha appelée "La Motte-d'Aveillans".

Carte des concessions

Les Mines de la Mure sont nationalisées en 1946.

Les Mines de la Mure sont célèbres pour leur chemin de fer montagnard construit entre 1880 et 1888. Cette ligne de 30 km possède 7 viaducs, 5 grands ponts et 18 tunnels . Elle est devenue aujourd'hui une attraction touristique .

voies comm

L'exploitation de la Motte d'Aveillans se révèle vite archaïque et s'épuise.

Les Houillères du Dauphiné décident de rationaliser l'extraction et de moderniser les installations.

01

Vue aérienne de la Centrale du Villaret vers 1960.

En 1952, un nouveau puits Villaret est mis en exploitation. Le puits Sainte Marie est arrêté en 1956 puis détruit.

Une nouvelle Centrale thermique de 50 MW est construite à proximité pour remplacer la vieille de 1922.


 

En 1961, les installations de traitement ont entièrement rénovées.

La fermeture des Mines est prévue en 1975 mais les chocs pétroliers de la fin des années 70 modifie l'avenir de l'exploitation. Les investissements sont mis en œuvre : création du poste central, ravalement des puits, plan d'embauche. Malgré tout le puits des Rioux ferme en 1984 et le puits du Villaret est arrêté le 28 mars 1997.


 


220px-Coal_anthracite

L'anthracite contient 92 à 95 % de carbone, ce qui en fait un des charbons de plus haute qualité

Le Bassin de La Mure produit exclusivement de l'anthracite. C'est le charbon le plus rare et le plus recherché car il contient la plus forte concentration en carbone.

Caractéristiques :

  • Carbone, 89,5%

  • Matières volatiles, 2,8 à 4,10%

  • Cendres, 2,6 à 4,00 %

  • 7600 calories par kilogramme

  • Densité, 1,50 à 1,75

  • Soufre, 0,8%


Date de création : 26/10/2012 @ 13:21
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin Centre-Midi-Le bassin du Dauphiné
Page lue 4723 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par BONNOT le 26/10/2012 @ 19:18

Bonjour, très intéressante synthèse (comme nombre d'articles de l'APPHIM). Une suggestion cependant qui permettrait aux lecteurs curieux de poursuivre la démarche : indiquez vos "sources" ou références bibliographiques !
Pour le bassin de La Mure, il faut (au moins) citer "Les mines d'anthracite de La Mure"-1806-1946-Charles DE MARLIAVE-Impr. Allier-Grenoble-1955 et "Gueules noires en Dauphiné"-Bernard BIAIS-Grenoble-2003.
Cordialement.
Michel BONNOT

Note de l'Apphim : Les informations sont tirées des houillères du Dauphiné celles-ci se recoupent forcément. Un index bibliographique n'est pas exclu




Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an
 

Montant libre

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
61 Abonnés