Le puits Teyras

Le puits Teyras

Fin du 19ème siècle, les Houillères de Messeix débutent le fonçage d'un nouveau puits : Teyras de Granval. Il atteint 330 m de profondeur avec 3,20 m de diamètre. Il est équipé d'un chevalement métallique de la société Dérobert et d'une machine d'extraction à vapeur à deux cylindres. L'extraction se fait grâce à deux cages à deux étages.

Chaque étage charge une berline de 500 L. Le charbon est évacué par la galerie débouchant au Pré Chavanel. En 1918, le puits sert à l'extraction au niveau 624, le puits Sainte Suzanne à l'aérage. La centrale électrique du puits Teyras est installée au puits Saint Louis en 1928. Le puits Teyras devient puits d'aérage à partir de 1931 avec l'installation d'un ventilateur de 30 m3/s.

La ventilation du puits Teyras devenant éloignée des chantiers du fond, il devient inutile. Il est arrêté et remblayé en 1971. Les installations sont démantelées.

Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 31/03/2015 21:43
Catégorie : - Le bassin Centre-Midi-Le bassin d'Auvergne-Houillères de Messeix
Page lue 3116 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !