En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Visites

 993153 visiteurs

 20 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://apphim.fr/data/fr-articles.xml

Le puits Hély d'Oissel est foncé entre 1911 et 1912 à 457m de profondeur. Il commence d'extraire en 1922-1923. Equipé d'un chevalement en bois, de fonçage, il est surmonté d'un chevalement métallique à partir de 1917. Les travaux de fonçage ont été retardés par le noyage du puits et la main d'oeuvre réquisitionnée par la première guerre mondiale.

Avec le puits Castellane, il est le second puits d'extraction de la concession. Deux recettes sont aménagées : +20 et -100 m. Les charbons sont évacués par traînage vers le criblage situé à proximité de la gare. A partir de 1960, le puits est concentré sur le puits Courau à Meyreuil. Les installations sont totalement désaffectées en 1970.

En 1989, malgré quelques destructions : transporteur... les bâtiments sont inscrits à l'inventaire des monuments historiques. Le musée ouvre ses portes en 2000.

photos A.P.P.H.I.M.-Pierre OMBROUCK


Date de création : 16/11/2015 @ 21:15
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin Centre-Midi-Le bassin de Provence
Page lue 1481 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an

Montant libre

instagram.jpg googleplus.png linkedin.png pinterest.jpg

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
68 Abonnés