En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Le puits Gérard

Le puits Gérard est foncé entre 1941 et 1945 à 625 m de profondeur. Il débute son service en 1949. Le 28 août 1949, l'étage -126 est est mis en service suivi de l'étage -250, le 25 avril 1950. Le puits Gérard devient progressivement puits de concentration entraînant l'arrêt d'autres sites d'exploitation : Biver, Biver 2 et Valdonne.

La production du puits dépasse la moitié du tonnage extrait par le Bassin qui est de 5000 T/J. L'évacuation des charbon se fait jusqu'en 1952 par la galerie de la Mer puis en 1971 vers le criblage de Gardanne par galerie à +229. Le 25 février 1969, un éboulement cause la mort de 6 mineurs. De 1974 à 1976, le puits est concentré sur les siège de Courau à Meyreuil. Il est alors ravalé à 723 m.

Certaines installations sont modernisées dans la foulée : recette, équipements d'extraction... Le puits sert au service du personnel, pour le transport du matériel jusqu'à l'entrée en service des puits Yvon Moranda et Z (1985-1987). Il cesse de servir en en 1989. Il est utilisé pour la surveillance de la galerie de la Mer (épuisement des eaux, entretien).

Il n'est donc pas totalement remblayé. Cinq recettes équipaient le puits : +229, +18 (galerie de la Mer), -126, -250 et -421. La plupart des installations sont encore présentes sur le site sauf les ventilateurs, le poste de transformation, la chaufferie.


Date de création : 30/11/2015 @ 19:32
Catégorie : - Le bassin Centre-Midi-Le bassin de Provence
Page lue 1663 fois