Fosse 1/1bis

Fosses 1 & 1bis des Mines de Gouy Servins et Fresnicourt

En 1910, la compagnie de Gouy Servins commence le fonçage des deux puits sur la commune de Bouvigny-Boyeffles au hameau de Marqueffles. A l’entrée en guerre, la fosse est en état de fonctionner. Le 8 août 1914, le puits 1 est foncé, muraillé jusqu'à la profondeur de 988 m.  Le 1bis  atteint 1034 m.  Elle sera totalement détruite et les puits noyés avant d'avoir extrait "un gramme de charbon".

Puits 1, 1925

Le pompage commence dès 1918. Le chevalement du 1 en béton est reconstruit en 1920.  Une voie ferrée la relie à Vermelles. En 1922, la fosse retrouve sa structure d'avant guerre. L'extraction commence en 1924. Le puits 1, en 1929 sert à l’extraction, avec un accrochage à 940 m. Le 1 bis sert à l’aérage et au service avec un accrochage à 861 m.


En 1926, les bains-douches ainsi qu'un triage et lavoir sont installés. Mais en 1927, on fait le constat que l’on retire plus de stériles que de charbon. La fosse n’est pas rentable avec un gisement épars et très profond. La fosse est abandonnée le 29 janvier 1934.

Bureaux

Les puits 1 (1033 m) et le 1 bis (1028 m) sont  obturés par une dalle de béton en 1939.  Les terrains sont vendus en 1941. Les puits ont été mis en sécurité (remblayés, ou bouchon ciment?) en 2007. Les puits font partie des plus profond du bassin. Il ne reste sur le site que le bâtiment des bureaux de la fosse.




 

NB / Géographiquement, la fosse est plus proche du Groupe de Béthune mais elle n’a jamais fait partie de ce Groupe (fermeture avant la nationalisation). Certains écrits farfelus la placeraient plutôt dans le Groupe de Bruay!

Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 09/06/2016 11:24
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe de Béthune-Mines de Gouy-Servins et Fresnicourt
Page lue 3200 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !