Fosse 13 ou Saint Elie ou Elie Reumaux et la Fosse 13 bis ou Saint Félix ou Félix Bollaert

Fosses 13 & 13bis des Mines de Lens

Le chevalet de fonçage du puits 13

La fosse 13 est foncée en 1902 dans la commune d'Hulluch le long de la route de La Bassée. Le houiller est atteint à -142 m. L'extraction ne commence qu'en 1908. Le puits est relié à la fosse 6 par une bowette au fond.

Le premier chevalement en 1900


La Compagnie des Mines de Lens commence le fonçage de la fosse 13 bis en 1908, sur le territoire de la ville de Bénifontaine pour servir d'aérage à la fosse 13. Le houiller est atteint à -123,25 m.

Site de la fosse 13 bis et ses vestiges


A partir de 1947, les HBNPC prépare le fonçage d'un nouveau puits de concentration tout proche à partir des installation du puits 13. En 1955, à la mise en route de la concentration 18/18 bis, la fosse cesse d'extraire et assurera le service et l'aérage du nouveau siège.


1976
Histoire des Mines NPDC Minot-Dubois


Le 21 juin 1962, 6 hommes se retrouvent pris dans une taille à la suite d'un écrasement des travaux. Le bilan est sans appel : 6 morts dont 5 d'origine marocaine.

 

Le carreau de la fosse en 1949

A partir de 1954, le 13 bis assure le retour d'air pour le 18 du Groupe de Lens : siège de concentration situé à Hulluch. Le puits profond de 331 m est remblayé en 1958. La fosse est toujours visible victime de vandalisme.


En 1968, le puits 13 est approfondi de -668 m à -800 m pour être de niveau avec l'exploitation du 18. La fosse 13 cesse toute activité en 1976 comme le 18 de Lens. Le puits est utilisé pour le démantèlement du fond et sera remblayé en 1978 : 836 m de profondeur.

Site de la fosse 13, en rouge les bâtiments encore restants


Maison du gardien

Le chevalement tombe en 1983. Le bâtiment de la Salle de paiement/magasin/Atelier, le logement du concierge et un bâtiment de bureaux sont encore visibles.


Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 21/06/2016 17:26
Catégorie : - Le bassin NPC-Groupe de Lens-Mines de Lens
Page lue 3710 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !