En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Visites

 989198 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://apphim.fr/data/fr-articles.xml

Avaleresse du 5 : Un premier puits a été abandonné à 24 m de profondeur à 50 m de l'actuel à cause de la venue très importante des eaux.

c51.jpg
 

La fosse est ouverte en 1872. Le houiller est atteint à -156,80 m mais le passage des eaux a posé d'énormes difficultés. A 5,20 m du niveau des eaux, une cuve maçonnée a été édifiée. A l'intérieur de cette cuve, une tour en tôle de 0,25 m d'épaisseur est descendue grâce à des vérins. L'épuisement des eaux est réalisé grâce à 3 pompes. Pour terminer, un cuvelage en bois est installé dans la cuve. Le puits est terminé en 1877 avec 4,50 m de diamètre. Les accrochages sont réalisés à 183, 200, 228 et 260 m de profondeur. Le 12 sera foncé en 1905. Cette fosse, elle aussi sera le théâtre de la Catastrophe de Courrières.


 

Elle exploite le gisement de charbons gras sur le territoire de Sallaumines à proximité du centre-ville. Le 5 sert au service et au retour d'air, le 12 à l'extraction et à l'entrée d'air.
 

k312_5_12_de_courrri_res_sallaumines

 

En 1954, la modernisation débute. Le puits 12 passe à 483 m, de nouveaux ventilateurs sont installés. Le 5 accueille des berlines de 3000 L. Tout ceci permet la concentration du siège 13/18 sur la fosse 5/12 en 1957. En 1968, le puits 5 est ravalé à -600 et le 12 à -750 m.




Bains-douches-lampisterie

Le Siège s'arrête de produire en 1969 après concentration sur la fosse 3/15. Il sert encore au service et à l'aérage du fond jusqu'à l'arrêt de l'exploitation par le 4/5 de Drocourt en 1988.

5_12_sallaumines_1987
logement du garde et salle de paye

La fosse sert encore pour démanteler les installations du fond et à remonter le matériel jusqu'en novembre 1988. Le puits 5 (676 m) et le 12 (823 m) sont remblayés en décembre 1988. Les chevalements seront abattus en 1990.





 
Il reste encore les bains-douches (2015). La lampisterie, le logement du garde, la salle de paye et les ateliers-magasins ont été détruits en 2015.


Date de création : 24/08/2016 @ 13:51
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe d'Hénin Liétard-Mines de Courrières
Page lue 1337 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an

Montant libre

instagram.jpg googleplus.png linkedin.png pinterest.jpg

Les sites miniers
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
68 Abonnés