Fosse 3/3bis ou Mulot

Fosse 3/3bis des Mines de Dourges

Les puits 3bis et 3 vers 1910

La fosse porte le nom de Georges Mulot, ingénieur, qui a creusé un puits dans la propriété de Madame de Clercq à Oignies et a découvert le charbon à 151 mètres de profondeur. La fosse est foncée à partir de 1858 dans la ville d'Hénin-Beaumont sur la route de Drocourt. Le houiller est atteint à 148,60 m. Le cuvelage est en bois sur 91,84 m. Les premiers accrochages sont situés à 190, 240, 280, 324 et 384 m de profondeur.


 

Les puits 3 et 3bis vers 1950

Le 3 bis, équipé d'un chevalement métallique et d'une machine d'extraction à vapeur de 1150 Ch,  ne sera ajouté qu'en 1892. Elle exploite un gisement de charbons gras. Le 3 bis est destiné à l'extraction tandis que le 3 sert au service et à l'aérage. En partie détruite en 14-18, le chevalement du 2 sera reconstruit en béton vers 1920.

fosse_3_3bis_mulot
3bis et 3 vers 1950

Le criblage est arrêté en 1954 et la fosse cesse d'extraire en 1955 après avoir été concentrée sur la fosse 2. Les 2 puits sont remblayés en 1957. Le 3 avait une profondeur de 608 m et le 3bis 662 m.

3_de_dourges_1981

La salle de paye

fosse_mulot

Le chevalement du 3 tombe en 1983. Les derniers bâtiments tombent courant 2008 après déménagement de l'entreprise qui les occupait. Seule la salle de paye est encore présente en 2016


Puits 3

Plus de photos : http://pabqt.free.fr

Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 03/09/2016 16:05
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe d'Hénin Liétard-Mines de Dourges
Page lue 3491 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !