Le lavoir d'Hénin

Le lavoir d'Hénin des Mines de Dourges



Le lavoir vers 1910

Le premier lavoir date de 1894, il est situé près du puits 2. C'est un lavoir à fines brutes. Il a été détruit pendant la première guerre mondiale et reconstruit au même endroit. Il a été remis en service en 1923. La production de la Compagnie augmentant, un nouveau lavoir est construit accolé à l'ancien. Ce lavoir numéro 2 entre en service en 1926. Pour les deux lavoirs la technique est identique : Les charbons bruts 0/50 sont traités par rhéolaveurs.


 

Le nouveau lavoir dans les années 20


En 1938, un troisième lavoir est envisagé mais l'idée est abandonnée. Par contre, un atelier de flottaison et le remplacement des rhéolaveurs par des bacs à pistons est construit en 1942.



Le troisième lavoir dans les années 50
 

A la nationalisation, l'atelier de flottaison est agrandi. Un atelier de séchage des charbons flottés et un atelier de séchage des mixtes et sous-produits sont construits. (vue ci-dessus). En 1953, l'ensemble est modernisé avec réunion des deux lavoirs en criblage lavoir plus puissant pour traiter les charbons bruts tout-venant. Il traite les calibres 0/30 puis 30/120. L'ensemble est opérationnel courant 1953 ( plans ce-dessous)

La fosse 2 et le criblage-lavoir dans les années 60

Le lavoir cesse son activité en 1970 avec l'arrêt de l'extraction par le puits 2bis. Il ne reste rien des lavoirs actuellement. L'ensemble a été détruit dans les années 1990.


Plus de photos : http://pabqt.free.fr

Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 04/09/2016 10:00
Dernière modification : 12/11/2023 17:48
Catégorie : - Le bassin NPC-Groupe d'Hénin Liétard-Mines de Dourges
Page lue 3150 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !