Fosse 1 ou Auguste Dupire

Fosse 1 des Mines d'Ostricourt

La fosse vers 1900

Elle est foncée en 1856 à Oignies le long de la voie ferrée en direction d'Ostricourt. Le charbon est rencontré à 156,35 m. Le cuvelage en bois descend jusqu'à 88.51 m pour un diamètre de 4 m. Les premiers accrochages sont situés à -194 et -224 m. Le puits est foncé à -307.6m. L'exploitation et très difficile car les terrains sont mouvementés. L'extraction s'arrête en 1864 pour concentrer les travaux du fond sur la Fosse 2. Les travaux sont repris en 1896 mais il faut dénoyer le puits jusqu'en 1897. Le chevalement d'origine en bois est remplacé par un métallique avec un campanile vitré. La reprise de l'exploitation est effective en 1901. Le puits devient entrée d'air et la fosse 1 est reliée au fosses 2 & 6.

Les principaux bâtiments sont détruits en 14-18

Après la guerre, le chevalement est reconstruit à l'identique hormis la verrière du chevalet. Le site est équipée d'une machine à vapeur.

En 1938, on décide sa concentration sur la fosse 2 mais celle-ci devient réelle en 1949. Elle va servir à l'aérage des autres fosses.

Vue aérienne de la fosse en 1949

1969

Le 28 mars 1946, un coup de grisou se produit dans la taille 2 de la veine n°16. L'explosion engendre l'éboulement de la taille et enseveli 13 mineurs. L'extraction cesse en 1949 à la mise en service du siège 2 modernisé. En 1958, les molettes sont encore en service pour effectuer les travaux et l'aération du futur 10 d'Oignies.


 

os14.jpg

Anciens bureaux de la fosse en 2005

En 1969, le 1 a fini son service. Ses 533 m sont remblayés en  octobre 1969 mais le chevalement tombe en 1974, une dalle définitive est posée sur le puits. Les anciens bureaux de la fosse sont encore présents en 2023 le long de la voie pavée qui marquait l'entrée du site.



Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 25/09/2016 14:49
Dernière modification : 25/10/2023 18:32
Catégorie : - Le bassin NPC-Groupe d'Oignies-Mines d'Ostricourt
Page lue 3635 fois