Fosse 4 ou Maurice Tilloy

Fosse 4 des Mines d'Ostricourt

La fosse vers 1910, la verrière du chevalement a disparu


En 1897, le puits, du nom d'un administrateur de la Compagnie, est foncé sur le territoire de Carvin entre Carvin et Oignies. Les terrains houillers sont atteints à -152 m. L'extraction débute en juillet 1900.

Les installations et le terril en 1949

Foncé au diamètre de 4,80 m, elle exploite un gisement de charbons maigres et sert d'entrée d'air pour les fosses 2 & 3.  Elle possède une machine d'extraction de 600 Ch. Elle est totalement détruite en 1918. Elle est reconstruite en 1920. C'est la fosse la plus importante après le 2 d'Oignies. L'exploitation se poursuit jusqu'en 1961 date de concentration sur le 10 d'Oignies.

Le site dans les années 70, la végétation colonise le terril

La machine d'extraction "La Meuse" est démontée pour être remplacée par un treuil électrique. La fosse sert alors de retour d'air pour le 2.


1975
Histoire des Mines du NPDC Minot-Dubois

Le 7 mars 1962 un incendie se déclare à -280. Pourtant le charbon maigre est difficile à enflammer. En 1965, le puits est ravalé de -300 à -354 pour continuer l'aérage du 2. En 1975, la fosse remonte du matériel de la fosse 2 avant sa fermeture. Les installations sont détruites en 1976 notamment l'imposante cheminée de la chaufferie. Le puits (375 m) est remblayé en 1975. La grille d'entrée a été conservée. C'est l'unique vestige de la fosse avec le terril.

Démolition du chevalement 1976


Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 25/09/2016 14:58
Dernière modification : 31/10/2023 16:03
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe d'Oignies-Mines d'Ostricourt
Page lue 3979 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !