Fosse 7/7bis ou Alphonse Lecocq

Fosse 7/7bis des Mines d'Ostricourt

La fosse en 1920

Nord Social 11/03/1923- Archive APPHIM

Le puits 7 est foncé en 1914, interrompu par la guerre et repris en 1918. L'extraction débute en 1923. Le 7 bis sera ajouté en  1921 au diamètre de 4,10 m. C'est la seule fosse de la Compagnie a être équipée de deux puits.

Le site en 1950

Le puits 7 exploite des charbons maigres sur la commune d'Ostricourt à proximité du centre du village. Quant au 7bis, il ne sera jamais équipé de chevalement, étant destiné à l'aérage. La fosse 7 comme la fosse 4 ne sera jamais concentrée sur la fosse 2. Elle sera concentrée sur la fosse 8 des Mines de Dourges (qui fait partie du Groupe d'Exploitation d'Oignies) en 1956. La fosse devient un puits de service pour le 8. La machine d'extraction de 1200 Ch est remplacée par un treuil électrique de 430 Ch installé à l'opposé de l'ancienne machine.

Vue aérienne 1949

Chevalement modifié 1960

Le chevalement sera donc modifié (nouvelles bigues et nouvelles molettes). Les ventilateurs du 7 bis sont changés grâce à ceux récupérés à la fosse  6. Les charbons remontent soit par la fosse 8 (-370 m) soit par la fosse 9 (-444 m) suivant les étages d'exploitation. Le 7 bis est ravalé en 1957. En 1965, la production remonte par le 10. La fosse arrête tout service en 1968. Le puits 7, 481 m, et le 7 bis, 414 m,  sont remblayés la même année. Le chevalement et toutes les installations sont détruits en 1970. Il ne reste rien de cette fosse.

Exutoire du puits 7 - 2016


Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 25/09/2016 15:09
Dernière modification : 31/10/2023 16:17
Catégorie : - Le bassin NPC-Groupe d'Oignies-Mines d'Ostricourt
Page lue 3724 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !