Les usines à boulets

Les usines à boulets des Mines d'Ostricourt

Premières usines le long du rivage


 

En 1903, la Compagnie des Mines d'Ostricourt possède des usines à briquettes et à boulets sur son rivage. Une presse à briquettes (Biétrix) et deux presses à boulets (150 g et 40 g, Robert de Gilly) produisent 500 T/J. Une autre presse (Bourriez) est en réserve. Les boulets et briquettes sont envoyés directement par péniches ou wagons (un silo se déverse dans une trémie qui alimente les wagons).

Une nouvelle usine à boulets datant de 1910 est construite entre la fosse 2 et 3. Elle produit 40 T/h de boulets. En 1932, une nouvelle usine produit 30 T/h. En 1951, les installations sont modernisées et une nouvelle usine produit 30 T/h. La production totale des usines en 1950 est de 258000 T de boulets.

Secondes usines

Usine des Houillères

En 1960, les houillères mettent en service l'usine à Anthracine de la fosse 10. Les boulets produits par les usines partent dans les nouvelles installations pour être défumés. Les usines du 2 sont progressivement arrêtées après l'arrêt du lavoir du 2 en 1968. Le démantèlement commence le 28 avril 1970. Un bâtiment sert pour comme dépôt des locos jusqu'en 1992. Il ne reste aucun vestige de ces usines.

Jean-louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 25/09/2016 15:14
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe d'Oignies-Mines d'Ostricourt
Page lue 3900 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !