Fosse 5

Fosse 5 des Mines de l'Escarpelle

1900


En 1875, un puits, d'un diamètre de 2.65 m, est creusé par le procédé chaudron dans la ville de Douai dans l'ancien village de Dorignies à proximité du cimetière. Le houiller est atteint à 210 m. Le cuvelage descend jusqu'à 122 m. L'extraction débute en 1879 aux étages 278 et 334. Le premier campanile est unique ouvragé en métal et verrières.

 

1960

L'exploitation des charbons 1/4 gras et 3/4 gras débute à 334 m par l'unique puits. Un chevalement métallique est monté en 1919 après les destructions de la première guerre mondiale. 

En 1953, la fosse est modernisée : machine d'extraction à air comprimé Thiriau de 600 Ch, cages à 4 plateaux pour 2 berlines de 500 L. L'accrochage et la recette sont modernisés. L'extraction est à l'étage 681. En 1960, le puits passe à -680 m mais le matériel de la fosse est vétuste avec un rendement mauvais. Le puits sert à l'extraction et à l'entrée d'air. Le retour d'air est effectué par les fosses 1 et 3. Le puits 4 arrêté à l'extraction sert de bure entre les étages -440 et -540 m.. Le charbon est envoyé par train vers le lavoir et les usines 3 de Flers en Escrebieux jusqu'en 1951. A partir de cette date, il est envoyé de l'étage 440 par une bowette vers la concentration de Gayant.

Les bureaux


La fosse sert encore jusqu'en 1960 pour le service puis à l'aérage uniquement. En 1970, elle cesse toute activité. Le puits profond de 681 m est remblayé la même année; le chevalement est détruit.

Il reste encore de nombreux bâtiments sur le site dont les bains-douches ouvriers, les ateliers-magasins, la salles des compresseurs, les bureaux et la salle des machines.

Salle des machines

Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 23/10/2016 14:12
Catégorie : - Le bassin NPC-Groupe de Douai-Mines de l'Escarpelle
Page lue 2956 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !