Fosse 8 ou Port-Arthur

Fosse 8 des Mines de l'Escarpelle

 

Le creusement commence en 1906 par congélation mais il rencontre de grosses difficultés. L'extraction débute en 1910. Elle est détruite pendant a la première guerre mondiale et reconstruite quasiment à l'identique équipée d'une achine à vpauer des Aciéries de la Marine et d'Homécourt

1920

Le 31 juillet 1929, 8 mineurs sont tués par un coup de grisou. La fosse exploite un gisement de charbons gras par un seul puits sur la commune d’Auby en direction de Courcelles-lez-Lens. Elle reprend l’extraction de la fosse 7 en 1948. L’aérage est assuré par les fosses 2 et 7bis.

1910

A la place d’un nouveau puits 8bis, il sera préféré la modernisation des installations. En 1958, un nouveau chevalement à molettes superposées haut de 50 m est installé au dessus de l’ancien sans arrêter la production.


1960
Histoire des mines du NPDC Minot-Dubois

Une machine d’extraction à poulie Koepe, provenant de la Fosse Schneider, avec 2 moteurs de 1000 Ch remplace la machine à vapeur « Marine et Homécourt ». L’ensemble est opérationnel en septembre 1958.

En 1964, l’exploitation se fait entre les étages -300 et -510. La fosse arrête de produire en 1968. Le puits de 457 m est remblayé.

Le chevalement est abattu en 1968 après 10 ans de service. La machine d’extraction est réutilisée à Dechy 2. Actuellement, les bains douches, ateliers, bureaux, poste électrique sont encore visibles. (2016)


Bains douches

Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 23/10/2016 14:18
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe de Douai-Mines de l'Escarpelle
Page lue 4130 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !