Fosse 10

Fosse 10 des Mines de l'Escarpelle

1950

Le creusement du puits date de 1923 par congélation sur la commune de Leforest entre Ostricourt et Leforest. Deux accrochages sont réalisés à -220 et -310m. Un chevalet de 45 m est monté avec château d’eau, lampisterie, criblage. Le 6 devient alors puits d’aérage du 10. En 1946, le fosse exploite des charbons maigres et 1/4 gras. La machine d'extraction est de marque Schneider à courant continu.

1949
 

Un lavoir traitant des calibres moyens est mis en service en 1952. En 1965, l’étage -370 est mis en service.

photo J Pawlik


En 1969, une bowette de liaison est entreprise avec la fosse 9 par la fosse 6. le lavoir s’arrête en 1968, les charbons seront traités à Barrois. Le 24 mars 1969, 5 mineurs qui empruntent une cage de bure s’écrasent 80 m plus bas. Ils seront tous tués. Le lavoir et le château d’eau seront détruits en 1974, la fosse ayant cessé d’extraire en 1973. Elle sert alors de puits de secours et d’entrée d’air pour le 9. A partir de 1983, à la fermeture du 6 de l'Escarpelle, un ventilateur assure l'aérage de la Fosse 9 jusqu'à sa fermeture en 1990.

photo J Pawlik



maison du garde

A l’arrêt du 9, le puits de 414 m est remblayé en 1991. le chevalement tombe en 1992. La maison du garde et les bureaux sont encore visibles (2016).


Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 23/10/2016 14:24
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe de Douai-Mines de l'Escarpelle
Page lue 3069 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !