Fosse Saint Louis

La fosse Saint Louis

La fosse en 1900

Le fonçage débute en 1843 su sud de la fosse La renaissance pour exploiter les veines découvertes qui plongeaient vers le sud. Elle est foncée au diamètre de 3 m et atteint le charbon à 156 m de profondeur. Le cuvelage est en bois de 12,20 à 88,20  m.

L’extraction débute en 1845. En 1849, les cages remplacent les cuffats pour assurer l’extraction, le transport du matériel et des mineurs. Saint Louis est la première fosse équipée de la sorte en France. Les accrochages sont situés à 197, 234, 266, 306, 347, 360, 414, 500 et 595 m de profondeur. En 1883, la fosse commence sa modernisation. En 1885, un triage est construit, le guidage en bois est remplacé par un métallique. Les câbles en aloès seront remplacés par des métalliques avec une machine d'extraction cylindro-spiraloïde.

Le champ d’exploitation de la fosse est vaste : de La renaissance au nord à la fosse Fénélon au sud explique une rare productivité de la fosse. La fosse arrête d’extraire en 1914 à cause de la guerre. Toutes les installations seront détruites. Le puits sera remblayé en 1925. Il ne reste rien de la fosse sauf un petit terril qui n'est pas celui de la fosse mais plutôt vestige des usines de la Renaissance.


Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 23/10/2016 17:20
Catégorie : - Le bassin NPC-Groupe de Douai-Mines d'Aniche
Page lue 2273 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !