Fosse Saint René

La Fosse Saint René

A gauche le puits 2 et à droite le puits 1 vers 1900.

Les puits 1 et 2 vers 1925

Les travaux du puits 1 commencent en 1865 avec un diamètre de 4 m le long de la grande route de Douai à Aniche sur la commune de Guesnain. Le charbon est atteint à 172 m de profondeur. Le cuvelage est en bois de 6,80 à 72,60 m. Les accrochages étaient situés à  207, 257, 314, 414, 464 et 514 m de profondeur. Le puits 1 possède un chevalement en bois.

 

Les puits 1 et 2 en 1950

Très vite, le puits 2 est entrepris à 5 m de diamètre en 1899 et un chevalement métallique pour exploiter avec le 1 un gisement de charbons gras. Le cuvelage est en fonte de 5,59 à 80,60 m de profondeur. Les accrochages sont situés à  207, 257, 314, 414, 464, 514, 550, 600 et 650 m de profondeur. La fosse est détruite en 1918. Le puits 1 est reconstruit en béton, le deux sera reconstruit à l'identique.

La fosse a été abandonnée en 1940 et fonctionnera au ralenti pendant toute l'occupation. A la nationalisation, le puits 2 sert d'entrée d'air et à l'extraction. Il est ravalé à 650 m en 1950. Le 1 est retour d'air et sert au service avec une profondeur de 514 m.

1970

Lavabos Détruits en 2020

En 1953, la fosse est relié à Gayant par une bowette pour y être concentrée. Le charbon est tracté dans des berlines qui circulent dans la bowette à l'étage -650 m. Le puits 1 ne sert plus à rien mais le 2 sert encore au service et à l'aérage jusqu'en 1964.

En 1965, la machine d'extraction de 430 Ch du 1 est démontée pour être remontée dans un bure de la fosse Notre-Dame reliant l'étage -650 et l'étage -777 m.

lampisterie

Le puits 1, 520 m, et le puits 2, 651 m sont remblayés en 1969. Les chevalements tombent en 1970-1971.



Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 23/10/2016 17:41
Catégorie : - Le bassin NPC-Groupe de Douai-Mines d'Aniche
Page lue 2588 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !