En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Fosse de Roucourt

Les travaux commencent en 1875 dans le village de Roucourt. Les deux puits sont foncés en même temps. Elle est destinée à exploiter les veines plus au Sud rencontrées à Saint René. Le fonçage rencontre des schistes rouges et du calcaire jusqu'à -203 m. Le creusement rencontre ce que l'on appelle le conglomérat. On pense alors à un accident de terrain et on creuse un galerie en direction de Saint-René. Le puits 1 a un diamètre de 4 m. Le cuvelage est en bois de 14,30 à 42,85 m puis en fonte de 42,85  à 73,10 m de profondeur. L'unique accrochage est à -198 m. Le puits 2 a un diamètre  de 4 m. Le cuvelage est en bois de 14,30  à 47,85 m puis en fonte de 47,85  à 73,10 m de profondeur. Le terrain houiller n'a pas été atteint. Comme le puits 1, l'unique accrochage est situé à -198m.

 

Salle des machines

Salle des ventilateurs

On rencontre le charbon à plus de 1000 m des puits et ce n'est que la fin des veines de Saint-René. La fosse ne sert jamais à l'extraction mais à l'aérage de la fosse Saint-René. Devenus inutiles en 1959, les deux puits profonds de 208 m sont remblayés. Il reste encore sur le carreau la salle des machines (extraction, ventilateur, transformateur) et le bâtiment de pompage.


bâtiment des pompes


Date de création : 23/10/2016 @ 17:46
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe de Douai-Mines d'Aniche
Page lue 1509 fois