Fosse Vuillemin

Fosse Vuillemin des Mines d'Aniche

La fosse est entreprise en 1891 à 4,25 m de diamètre le long de la route entre Lewarde et Aniche sur Masny. Elle a pris le nom du célèbre ingénieur de la Compagnie Emile Vuillemin qui a écrit plusieurs ouvrages de référence sur l'histoire des Mines du Nord-Pas-de-Calais. Le cuvelage est en fonte de 5,51  à 117,80 m de profondeur. Le terrain houiller a été atteint à 184 m. Les accrochages sont situés à 200, 220, 290  et 390 m de profondeur. Le premier chevalet en bois est remplacé par un métallique en 1905. Un nouveau triage équipe la fosse.

La fosse a puits unique exploite un gisement de charbons gras et 1/2 gras. Le puits est détruit durant le première querre mondiale, les installations reconstruites à l'identique dès 1919. Les chabons sont traités par le lavoir de Somain (Renaissance)

En 1950, le puits atteint -300 m et l'aérage est assuré par la fosse Sébastopol tout comme le service. Un projet de modernisation de la fosse pour en faire un siège de concentration a été envisagé mais le gisement restant plutôt limité et accidenté rendent le projet caduque.

En 1955, l'extraction s'arrête et le charbon remonte désormais par la fosse Delloye et la fosse Vuillemin devient retour d'air. Le puits est approfondi en 1965 à -367 m. En 1971, à l'arrêt de La fosse Delloye, le puits de 390 m est remblayé.

Le site en 1949

Le chevalement tombe en 1975. Il ne reste rien de cette fosse.

Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM

Mots-clés associés

Date de création : 23/10/2016 17:47
Catégorie : - Le bassin NPC-Groupe de Douai-Mines d'Aniche
Page lue 2655 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !