Le rivage

Le rivage des Mines d'Aniche

Le rivage au temps du charbon

Le Rivage Gayant construit entre 1860 et 1894 est le plus important des rivages du Nord Pas de Calais, c’est une plateforme multimodale par laquelle passent un réseau de chemin de fer reliant toutes les fosses précédemment citées, la route nationale DOUAI-LILLE et le canal de la Sensée.

Chargement des wagons, rivage d'en haut

Vue aérienne du rivage

En fait, le rivage est formée de deux parties : ‘’le rivage d’en haut’’ où arrivent les trains de charbon qui est chargé dans les péniches par un système de culbuteurs et ‘’le rivage d’en bas’’ avec un système de grues installées sur un grand portique pour le déchargement. Le portique sert à la réception du brai, un produit issu des cokeries permettant de lier les fines de charbons et d'en faire des boulets.

Lors de la première guerre mondiale, le rivage est détruit. Il est reconstruit avec des culbuteurs à wagons Venot, installés en 1927. Un portique de grande capacité se trouve sur la rive droite.

Portique Jeumont

Le rivage du bas possède deux darses de 250 m de longueur qui possèdent 5 grues électriques pour charger les charbons et décharger des matériaux divers. En 1960, un nouveau portique Jeumont est installé. Il sert à décharger du brai venant arrivant du port de Dunkerque.

Le Rivage Gayant en 1984. Photo conférence, autorisation JV

A proximité, il y a un énorme parc à bois pour les fosses et une zone de stockage de matériaux divers. Après la fin du charbon dans le Douaisis au début des années 80, le Rivage Gayant devient une friche industrielle très sale, inondée par la nappe phréatique et parsemée d’ouvrages délabrés.

Darses en 2013

L'ensemble du site sauf les darses a été transformé en parc urbain et semi-naturel : le parc Jacques VERNIER.

Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM


 

Mots-clés associés

Date de création : 23/10/2016 20:58
Catégorie : - Le bassin NPC-Groupe de Douai-Mines d'Aniche
Page lue 2509 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !