En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions

Sauvegardes en cours

Historique des actions

Archives de notre activité

Visites

 1015573 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Recherche

Recherche

Les puits Couriot, Chatelus 1 et 2

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://apphim.fr/data/fr-articles.xml


chatelus01.jpg
Chatelus 1
 

628_001

A droite, puits Chatelus, à gauche, puits Couriot. Vers 1920.


Le puits chatelus 1 est foncé en 1850 sur le territoire de la ville de Saint Etienne.

Initialement appelé "Chatelus 3", Le fonçage du puits commence en 1907, par la Société des Mines de la Loire. Le puits sera définitivement appelé puits Couriot en 1917. Le puits est terminé à 727,25 m de profondeur en 1914. En 1925, il est décidé de moderniser le puits chatelus 1, le chevalement en bois arrivant en fin de vie. Le nouveau chevalement fut construit et équipé à 200 m du puits sur un chemin de roulement. Le 20 août 1928, le nouveau chevalement est tracté au dessus du puits déséquipé 3 jours avant la remise en route des installations.

444_001

Puits Châtelus 1 et Couriot vers 1950.

085_001

Le choix de ce site s'explique par la présence d'une couche de charbon importante "la 8e Grüner" qu'on espère alors atteindre à la profondeur record de 1 km.


 

Les installations sont mises en service en 1919. Le chevalement de chatelus est détruit en 1966 après l'arrêt de l'exploitation en 1965. Profondeur 328 m.


Le puits Couriot s'arrête en 1973 après l'arrêt de l'extraction en 1969. Profondeur 715 m.


Couriot2
Vue satellite du site. En rouge, les bâtiments visibles, en bleu, puits Couriot et Châtelus n°1

Le site du puits Couriot a été en grande partie conservé, c'est aujourd'hui le site le plus complet des Houillères de la Loire.


photo Alain Meier

Aménagé en musée, les bâtiments reconstituent l'ambiance d'un siège des HBCM dans les années d'exploitation. La visite permet de découvrir les bureaux, bains douches, salle d'énergie, machines. Un parcours reconstituant les galeries du fond a également été reconstitué.

Salle des machines

photos Sébastien Berrut patrimoine-minier.fr


Date de création : 16/06/2011 @ 22:50
Dernière modification : 12/07/2012 @ 22:32
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin Centre-Midi-Le bassin de la Loire
Page lue 6787 fois


Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an

Montant libre

instagram.jpg googleplus.png linkedin.png pinterest.jpg

Les sites miniers

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
69 Abonnés