En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Visites

 991021 visiteurs

 18 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://apphim.fr/data/fr-articles.xml

Puits 3


Il est foncé en 1804. il est arrêté et remblayé en 1805. Le puits est repris en 1851 à 60 m. Il est définitivement stoppé en 1857.


 

Puits des toits


Il est foncé en 1808 et arrêté en 1814 à 33 m de profondeur.

Puits Henri


Puits de recherches effectif en 1809 à 27 m. Il est arrêté en 1828 probablement.

henri01.jpg
 

Puits Montaumet

Il est foncé entre 1809 et 1819. Il n'a jamais extrait.

henri01.jpg

Puits de la Tire

Il est foncé en 1813 et stoppé l'année suivante. Il est repris en 1836 et arrêté en juin 1839 à la profondeur de 40 m. Il a récupéré, en 1836, la machine d'épuisement des eaux de Lucy 3 qui repartira équiper le puits Lucy en 1839.

henri01.jpg

Puits Giroux


Il est foncé en 1814 à 38 m. Ce puits de recherches est stoppé en 1815 pour être repris en 1846. Arrêt définitif en juin 1847.

henri01.jpg

Puits de l'Ouche 1 ou Ouche Douheret 1


Il existe en 1814. Il est arrêté et repris en 1828 puis inondé en 1836. Il est donc naturellement délaissé en 1837. Profondeur de 85 m environ.

henri01.jpg

Puits Vieux champ Marceau

Il est foncé avant 1817 et arrêté en 1833. Profondeur 86 m.

henri01.jpg

Puits Blanzy 8

Puits existant en 1818.

Puits Joursanvault

Puits de 1820 à 1834.

henri01.jpg

Puits Boulay 1

Fonçage du puits en 1828-1829 et stoppé en 1830. Il est aménagé en descendrie en 1837 puis arrêté en 1845 à 35 m de profondeur.

henri01.jpg

Puits Boulay 2 ou puits des communautés

Il est foncé en 1828, arrêté en 1830. Il est repris en 1833 pour un remblayage en 1842-1843. En 1828, il est équipé d'une machine puis en 1841 d'une machine à vapeur de 8 ch.

henri01.jpg

Puits Boulay 3

Foncé en 1828, il est arrêté en 1829 à 35 m de profondeur.

Puits de l'Ouche 2 ou puits Jules

Le fonçage débute en 1830. La fosse s'arrête en 1856 à 92 m de profondeur. Elle était équipée d'une machine à vapeur de 8 ch. Elle était reliée au canal par une voie ferrée.


 

Puits Blanzy 5

Le fonçage remonte en 1832 même si un puits de recherches était déjà présent en 1795.

Puits Lambert

Fonçage en 1833 à 86 m.


Puits de la Chassagne

Un puits de reconnaissance est foncé en 1833 mais le creusement du puits date de 1873. Il est arrêté en 1877. Il reste encore sur site le bâtiment de la salle des machines.

Puits Harmet ou puits 9


Le puits qui porte le nom d'un ingénieur des Mines est foncé en 1837-1838. Il est inondé en 1854 ou 1856. Il est arrêté en octobre 1857. En 1841, une machine à vapeur de 40 ch équipe le site, puis une de 25 ch en 1847.

Puits Champ Marceau ou Savigny

Il est foncé en 1848, arrêté en 1849. Profondeur 27 m.


Date de création : 27/07/2018 @ 15:43
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin Centre-Midi-Les houillères de Blanzy-Bassin de Blanzy-Concession de Blanzy
Page lue 57 fois


Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an

Montant libre

instagram.jpg googleplus.png linkedin.png pinterest.jpg

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
68 Abonnés