En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Les usines chimiques

Les usines des Mines de Liévin

lievinusines05.JPG

Les usines datent de la construction du lavoir et de la cokerie. En 1942, la Compagnie française des essences synthétiques, L’ammoniaque de Liévin et L’union chimique et minière occupent le site. Toutes ces usines réutilisent les sous-produits issus de la production de la cokerie.

lievinusines01-1947.jpg

La compagnie des essences synthétiques fabrique tout ce qui est sous forme d’essence. L’union chimique et minière fabrique l’acide nitrique et L’ammoniaque de Liévin de l’ammoniaque et du nitrate de soude.

lievinusines03.jpg

Le mur d'enceinte, vestige des usines, années 90

L’ensemble des usines ne sont plus utiles à l’arrêt de la cokerie. Elles sont arrêtées puis détruites. La dernière usine chimique, reprise par Norsk Hydro, a été détruite dans les années 92/93 Il ne reste quasiment aucun vestige de cette activité industrielle.

lievinusines05.JPG

5-La Compagnie française des essences synthétiques, 4-L’ammoniaque de Liévin, 3- l’union chimique et minière


Date de création : 16/09/2020 @ 14:50
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe de Liévin-Mines de Liévin
Page lue 100 fois