L'usine Grande Paroisse-Ammoniaque Synthétique

Usine d’ammoniaque synthétique des Mines d’Aniche-Grande Paroisse

anicheGP01.jpg

Localisation des usines dans les années 50, à gauche le carreau de la fosse Gayant

En 1920, la Compagnie des Mines d’Aniche reconstruit les installations de la Fosse Gayant y compris leur cokerie située sur le même site. Le processus de cokéfaction dégage, entre autres, des goudrons, du benzène et du sulfate d’ammonium. Ces produits très toxiques sont bien sûr récupérés mais il est plus rentable de les transformer que de les revendre en l’état.

L'entrée de l'usine années 90

L'entrée en 2015

La Compagnie des Mines d’Aniche et la Société Grande Paroisse construisent une nouvelle usine qui se chargera de traiter les produits dégagés par la cokerie voisine. Cette usine appelée « l’Ammoniaque Synthétique » entre en servie dans les années 20 et produits principalement des engrais destinés à l’agriculture et de l’anhydride d’ammoniac. Malgré la fermeture de la cokerie, l’usine poursuit son activité jusqu’en 2001 mais elle devient moins rentable et la catastrophe de Toulouse, dans une usine du même groupe en 2001, a précipité sa fermeture. Les installations sont rasées en 2003.

Localisation des installations

Jean-Louis HUOT pour l’APPHIM, sources archives APPHIM et Le Groupe de Douai JM. Minot et D. Vivien

GroupeDouai.jpg

Mots-clés associés

Date de création : 29/05/2022 11:04
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe de Douai-Mines d'Aniche
Page lue 91 fois