Lavoirs et cokerie

Lavoir et cokerie des Mines d’Azincourt

azincourtcokerie02.jpg

Les fours à coke au premier plan, la fosse 1 à droite vers 1900

Le lavoir et la cokerie des Mines d’Azincourt ont sûrement été construits, à Monchecourt, en même temps que la fosse 1 située sur le même carreau à partir de 1858-1880. La cokerie remplace deux petites cokeries situées sur les carreaux des fosses Saint Edouard et Sainte Marie de la Compagnie d’Azincourt. Ces deux cokeries ont produit jusqu’à leur fermeture en 1882.

Le lavoir en 1900

Le site de la fosse Saint Roch vers 1930

C’est grâce à sa cokerie que le site de Monchecourt survit. Les installations sont entièrement détruites durant la première guerre mondiale. Elles sont reconstruites par la Société Anonyme des Hauts Fourneaux, Forges et aciéries de Denain, nouveau propriétaire des Mines d’Azincourt depuis 1906. La reconstruction débutée en 1921 se termine en 1922. Malheureusement, le gisement s’épuise et s’appauvrit. L’extraction cesse en 1936, le lavoir est arrêté. La cokerie est rachetée en 1948 par la firme USINOR qui la fait tourner, afin d’alimenter ses Hauts Fourneaux sur Denain, jusqu’en 1973 avec divers charbons français et étrangers. Il ne reste sur le site que le terril symbole de l’exploitation minière.

L'atelier fer, dernier bâtiment détruit vue depuis le terril

Jean-Louis HUOT pour l’APPHIM

Sources archives APPHIM-Le Groupe de Douai de JM Minot/Didier Vivien

GroupeDouai.jpg

Plus d’infos, plus de photos à retrouver dans cet ouvrage de référence

Mots-clés associés

Date de création : 19/01/2023 11:23
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin NPC-Groupe de Douai-Mines d'Azincourt
Page lue 58 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !