Les concessions de Ronchamp

Les concessions minières du bassin de Ronchamp

L’exploitation sur le secteur est assez ancienne, avant la Révolution française où les écrits parlent des houillères à Ronchamp et Champagney. Ces exploitations se faisaient sur des terrains privés et aucune concession n’était requise pour le faire. Officiellement, la découverte remonte à 1751.

ronchampconcessions.jpg

Champagney

Une première « concession » ou plutôt un droit d’exploiter le charbon terre sur Champagney, dans le bois de Chavanel, est accordée par l’arrêté royal du 21 avril 1757 aux abbés de Lure. Ce droit d’exploitation fusionne en 1763 avec celui de Ronchamp.

Concession de Ronchamp

Une deuxième « concession » est octroyée sur Ronchamp le 11 septembre 1757 aux barons de Reinach et d’Andlau. Les droits du sol de Champagney et Ronchamp sont réunis dès 1763.

Après l’exécution de plusieurs sondages positifs au nord et au sud de Ronchamp et sur Champagney, le creusement de puits est possible. Il faudra attendre l’année 1810 pour que le premier puits, Saint Louis, soit foncé. En effet, jusque-là, l’exploitation se faisait au Nord de Ronchamp, à flanc de colline, par des galeries dans le hameau de la Houillère.

Le 5 mai 1830, une véritable concession est accordée au seigneur de Ronchamp et à l’abbé de Lure pour exploiter le charbon sur Ronchamp-Champagney. A partir de cette date, ce sont des sociétés d’exploitation qui exploitent le charbon sur la concession. Les Houillères de Ronchamp sont créées le 10 mai 1844.

Concession de Mourière

Dans le hameau de la Mourière, le prince de Bauffremont obtient la permission d’exploiter le charbon de terre le 25 octobre 1766. Un sondage est entrepris près de Malbouhans, trop à l’ouest, et il ne rencontre aucune veine de charbon.

En 1844, du charbon est trouvé dans la galerie du Culot dans le Hameau de la Mourière. La concession de la Mourière est accordée le 22 mai 1844 au sieur Grézely. Les veines sont mauvaises et de faibles ouvertures. 15 ouvriers travaillent sur site. De nouvelles galeries (La Renaissance..) sont creusées et d'autres puits foncés (la Croix). L'extraction cesse en 1868 mais elle reprend avec une nouvelle société en 1873. Un dernier puits (Saint Paul) est creusé, il atteint 240 m mais l'extraction se fait essentiellement par la galerie du Culot. La société est liquidée en 1891 et c'est la fin de l'épopée du charbon à la Mourière.

Concession d’Éboulet

Le sieurs Grammont, de Buyer et Patret, maîtres de forges et Haute-Saône, entreprennent un sondage dit de l’Eboulet en 1847 à 100 m de la concession de Ronchamp. Ce sondage deviendra le puis Notre-dame, appelé aussi puits de l’Eboulet. Ils obtiennent la concession de l’Eboulet en 1862. Un puits Est (1856) et Ouest (1865) sont foncés à petite profondeur et sont abandonnés.

Les maîtres de forge jettent l’éponge et les concessions de Ronchamp et l’Eboulet sont réunies en une seule le 30 mai 1866.

Autres concessions dans le prolongement du bassin

ronchampsondage01.jpg

ronchampsondage02.jpg

  • La concession de Lomont est accordée le 26 juillet 1904 au sud de l’ancienne concession de l’Eboulet. Le charbon est découvert à plus de 1000 m de profondeur. Ce sondage permet de confirmer que les veines profondes du puits Arthur de Buyer se prolongent plus au Sud. La société de recherches n’est pas assez solide financièrement pour le fonçage d’un puits aussi profond, l’exploitation du charbon sur cette concession ne se fera pas.
  • La concession Saint Germain le 5 juin 1914 après divers sondages vers Fougerolles et Saint Germain. Cette concession est très étendue englobant le secteur de Lure-Luxeuil jusqu’à la frontière alsacienne. Les réserves ne sont pas énormes et d’autres sondages s’avèrent négatif. Aucune exploitation ne sera faite.

Synthèse Jean-Louis HUOT pour l’APPHIM

Sources : mémoire sur les Mines de Ronchamp, MF. Mathet Gallica, Gîtes minéraux bassin de Ronchamp E. TRAUTMANN gallica, Les Houillères de Ronchamp de Jean-Jacques Parietti, Les dossiers de la Houillères de Jean-Jacques Parietti, association des amis du musée de la mine de Ronchamp Alain Banach, Musée de la mine Marcel Maulini

Mots-clés associés

Date de création : 13/07/2023 17:14
Catégorie : Les sites miniers - Autres bassins-Les Houillères de Ronchamp
Page lue 524 fois