En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Le puits de l'étançon

Le puits de l'étançon
etancon01.jpg

A la fin de l'exploitation du puits Arthur de Buyer déjà condamné, on reprend l'extraction sur le lieu des premiers affleurements au nord de l'ancien puits 7 pour exploiter une couche de charbon laissée à l'époque. Les installations sont simples : des galeries partant du sol, un puits de 40 m, une ventilation (centrifuge Berry) et une liaison vers le triage.

En 1950, le puits de l'Etançon entre en activité mais le charbon n'est pas de bonne qualité et l'abattage se fait encore au marteau-piqueur, pelle et explosifs. Les travaux de l'étançon sont victimes d'une dernière catastrophe : le 16 décembre 1950, suite à une rupture de poche, une irruption d'eau tue quatre mineurs. L'extraction cesse en 1958 dans ce puits et au puits Magny.

Jean-Louis HUOT pour l'APPHIM
Mots-clés associés

Date de création : 20/10/2011 22:38
Dernière modification : 13/07/2012 08:35
Catégorie : Les sites miniers - Autres bassins-Les Houillères de Ronchamp-1885-1920
Page lue 7108 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !