En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

-

apphim.fr


Site de l'association Apphim association pour la sauvegarde du patrimoine historique industriel et minier


La cokerie - par apphim le 28/03/2020 @ 19:06 

La cokerie de Liévin

lievinusines01.jpg

La cokerie date de 1929. La batterie 1 est arrêtée dès 1948 durant les grèves. La production se poursuit avec les autres batteries 2, 3 et quatre. Elle ne produit que 750 T/J de coke métallurgique. Elle est arrêtée dès l’année 1958. Toutes les installations sont détruites.

lievincokerie01.JPG

lievinusines04.jpg

1-la cokerie

La cokerie - par apphim le 28/03/2020 @ 19:06 

La cokerie de Liévin

lievinusines01.jpg

La cokerie date de 1929. La batterie 1 est arrêtée dès 1948 durant les grèves. La production se poursuit avec les autres batteries 2, 3 et quatre. Elle ne produit que 750 T/J de coke métallurgique. Elle est arrêtée dès l’année 1958. Toutes les installations sont détruites.

lievincokerie01.JPG

lievinusines04.jpg

1-la cokerie

(28/03/2020 @ 19:06)

Commémoration du 10 mars 1906 - par apphim le 12/03/2020 @ 14:35 

114ème ANNIVERSAIRE DE LA CATASTROPHE DES MINES DE COURRIÈRES

(10/03/20 à la Nécropole du 3 de MÉRICOURT)

10mars2020-02.jpg

Hommage au Silo de Méricourt, photo JC. Dengremont

La journée du 10 mars a débuté sous des trombes d’eau mais heureusement la météo a su faire une pause lors de l’hommage rendu aux 1099 victimes de la catastrophe des Mines de Courrières. Les nombreuses personnalités : François RAFFY (Sous-préfet de LENS), les Maires des communes concernées par la catastrophe, des dirigeants syndicaux (CGT, CFTC, CFDT), les représentants de Maisons et cités, de l'ANGDM et de nombreux responsables d’association ont simplement déposé une gerbe. Bien sûr, l'APPHIM était présente en délégation avec Jed Barkati, Bernard Bourdon, Gérard et Paule Bustin, Jean-Claude Dengremont, Marie-Josèphe Delvallez et Hervé Fluet. Cette année, Océane, étudiante en photographie venue de Montauban pour réaliser un documentaire photographique sur le bassin minier, a suivi l’ensemble de la cérémonie.

10mars2020-02.jpg

Gérard, Paule et Jed déposent la gerbe de l'association, photo R. Dupont

10mars2020-02.jpg

Des fleurs, des pensées, des mots pour ne pas oublier... photo B. Bourdon

De son côté notre ami et adhérent, André Dieu, a participé à l’hommage rendu par la mairie de Billy-Montigny dans le cimetière de la commune. Un temps de recueillement plus intime mais qui ne lui enlève pas son authenticité.

10mars2020-02.jpg

Stèle commémorative au cimetière de Billy, photo A. Dieu

Jean-Louis HUOT-Hervé FLUET

Commémoration du 10 mars 1906 - par apphim le 12/03/2020 @ 14:35 

114ème ANNIVERSAIRE DE LA CATASTROPHE DES MINES DE COURRIÈRES

(10/03/20 à la Nécropole du 3 de MÉRICOURT)

10mars2020-02.jpg

Hommage au Silo de Méricourt, photo JC. Dengremont

La journée du 10 mars a débuté sous des trombes d’eau mais heureusement la météo a su faire une pause lors de l’hommage rendu aux 1099 victimes de la catastrophe des Mines de Courrières. Les nombreuses personnalités : François RAFFY (Sous-préfet de LENS), les Maires des communes concernées par la catastrophe, des dirigeants syndicaux (CGT, CFTC, CFDT), les représentants de Maisons et cités, de l'ANGDM et de nombreux responsables d’association ont simplement déposé une gerbe. Bien sûr, l'APPHIM était présente en délégation avec Jed Barkati, Bernard Bourdon, Gérard et Paule Bustin, Jean-Claude Dengremont, Marie-Josèphe Delvallez et Hervé Fluet. Cette année, Océane, étudiante en photographie venue de Montauban pour réaliser un documentaire photographique sur le bassin minier, a suivi l’ensemble de la cérémonie.

10mars2020-02.jpg

Gérard, Paule et Jed déposent la gerbe de l'association, photo R. Dupont

10mars2020-02.jpg

Des fleurs, des pensées, des mots pour ne pas oublier... photo B. Bourdon

De son côté notre ami et adhérent, André Dieu, a participé à l’hommage rendu par la mairie de Billy-Montigny dans le cimetière de la commune. Un temps de recueillement plus intime mais qui ne lui enlève pas son authenticité.

10mars2020-02.jpg

Stèle commémorative au cimetière de Billy, photo A. Dieu

Jean-Louis HUOT-Hervé FLUET

(12/03/2020 @ 14:35)

2019 - par apphim le 20/02/2020 @ 17:43 

fouquieres2020-01.jpg

fouquieres2020-02.jpg

fouquieres2020-03.jpg

Voix du Nord/Nord Eclair 2019

2019 - par apphim le 20/02/2020 @ 17:43 

fouquieres2020-01.jpg

fouquieres2020-02.jpg

fouquieres2020-03.jpg

Voix du Nord/Nord Eclair 2019

(20/02/2020 @ 17:43)

Commémoration de la catastrophe de Fouquières - par apphim le 09/02/2020 @ 11:55 

Commémoration de la catastrophe de Fouquières-lez-Lens

Mardi 4 février 2020

Ce mardi 04 février, un hommage était rendu aux 16 mineurs décédés le 4 février 1970 dans les entrailles de la Fosse 6/14 de Fouquières. Un petit rappel historique s’impose : à la fin du poste de nuit, on a décidé de changer un ventilateur défectueux mais la réparation n’est pas terminée au début du poste de matin. La fosse 6/14 ne remonte plus de charbon depuis 1965, elle est concentrée sur le siège 3/15 de MERICOURT ; elle assure la descente des mineurs et du matériel de service mais aussi l’aérage du 3/15, on l’a d’ailleurs dotée de six gros ventilateurs. Dans cette fosse pas reconnue très grisouteuse, rien ne laissait supposer qu’à la suite de l’arrêt pour réparation de l’un d’entre eux, une grosse poche de gaz aurait la possibilité de se former. Pourtant à 7h, une énorme explosion secoue les entrailles de la terre et plus de 30 mineurs sont touchés ; 16 sont morts, les autres sont gravement brûlés.

comfouquieres03.jpg

La fosse 6/14 produira 29,22 millions de tonnes de charbon entre 1880 à 1965.

Depuis plusieurs semaines, notre association s’est mobilisée sous la houlette d’André Dieu, Gérard Bustin et Bernard Bourdon, pour rendre un hommage à ces 16 mineurs disparus, il y a 50 ans. Nos recherches et nos communications ont permis de reprendre contact avec de nombreuses famille de disparus dont certaines ont pu assister à l’hommage organisé par la municipalité de Fouquières. Et, malgré la fraîcheur, il y avait du monde en ce mardi matin, aux côtés de Mme le Maire, Donata Hochart et de nombreux élus. Mme Patricia Rousseau, Conseillère Départementale, faisait partie de la délégation aux côtés de Christophe Pilch, Maire de Courrières et Président de l’Agglomération d’Hénin Carvin. Mme Rousseau est d’autant plus sensible à cette manifestation que son frère Emile Lourme fait partie des victimes et que la journée du 04/02 lui laisse une marque indélébile de douleur et de chagrin.

comfouquieres01.jpg

Discours de Mme Hochart, Maire de Fouquières

La cérémonie a débuté aux monuments aux morts. Gérard Bustin, ancien mineur a déposé la gerbe de l’APPHIM aidé par sa femme Paule. Les noms des victimes ont été égrainés par Mme le Maire. Puis une délégation s’est rendue sur des tombes dans le cimetière proche de l’église. Le temps de recueillement s’est terminé au « silo » de Méricourt, cimetière des disparus de 1906, où une stèle est érigée en hommage aux mineurs de 1970.

comfouquieres02.jpg

Recueillement au cimetière

L’ensemble des participants s’est retrouvé à la Mairie de Fouquières pour un temps de convivialité. D’ailleurs, certaines familles ont pu échanger avec les journalistes de la Voix du Nord et de Télégohelle. Un grand merci à tous les bénévoles de l’APPHIM pour leur présence et leur implication.

comfouquieres04.jpg

Quelques Amis de l'APPHIM ! J'ai traîné mes guêtres sur la commune de Fouquières les Lens pendant trois semaines. 11 des 28 familles de victimes ont été retrouvées ! J'y ai vécu des moments incroyables... Merci aux Familles de vous être confiées... Merci Madame le Maire pour l'accueil offert par tous vos agents. André DIEU

comfouquieres05.jpg

Article de la Voix du Nord

Article André Dieu, Georges Tyrakowski et Jean-Louis Huot

Commémoration de la catastrophe de Fouquières - par apphim le 09/02/2020 @ 11:55 

Commémoration de la catastrophe de Fouquières-lez-Lens

Mardi 4 février 2020

Ce mardi 04 février, un hommage était rendu aux 16 mineurs décédés le 4 février 1970 dans les entrailles de la Fosse 6/14 de Fouquières. Un petit rappel historique s’impose : à la fin du poste de nuit, on a décidé de changer un ventilateur défectueux mais la réparation n’est pas terminée au début du poste de matin. La fosse 6/14 ne remonte plus de charbon depuis 1965, elle est concentrée sur le siège 3/15 de MERICOURT ; elle assure la descente des mineurs et du matériel de service mais aussi l’aérage du 3/15, on l’a d’ailleurs dotée de six gros ventilateurs. Dans cette fosse pas reconnue très grisouteuse, rien ne laissait supposer qu’à la suite de l’arrêt pour réparation de l’un d’entre eux, une grosse poche de gaz aurait la possibilité de se former. Pourtant à 7h, une énorme explosion secoue les entrailles de la terre et plus de 30 mineurs sont touchés ; 16 sont morts, les autres sont gravement brûlés.

comfouquieres03.jpg

La fosse 6/14 produira 29,22 millions de tonnes de charbon entre 1880 à 1965.

Depuis plusieurs semaines, notre association s’est mobilisée sous la houlette d’André Dieu, Gérard Bustin et Bernard Bourdon, pour rendre un hommage à ces 16 mineurs disparus, il y a 50 ans. Nos recherches et nos communications ont permis de reprendre contact avec de nombreuses famille de disparus dont certaines ont pu assister à l’hommage organisé par la municipalité de Fouquières. Et, malgré la fraîcheur, il y avait du monde en ce mardi matin, aux côtés de Mme le Maire, Donata Hochart et de nombreux élus. Mme Patricia Rousseau, Conseillère Départementale, faisait partie de la délégation aux côtés de Christophe Pilch, Maire de Courrières et Président de l’Agglomération d’Hénin Carvin. Mme Rousseau est d’autant plus sensible à cette manifestation que son frère Emile Lourme fait partie des victimes et que la journée du 04/02 lui laisse une marque indélébile de douleur et de chagrin.

comfouquieres01.jpg

Discours de Mme Hochart, Maire de Fouquières

La cérémonie a débuté aux monuments aux morts. Gérard Bustin, ancien mineur a déposé la gerbe de l’APPHIM aidé par sa femme Paule. Les noms des victimes ont été égrainés par Mme le Maire. Puis une délégation s’est rendue sur des tombes dans le cimetière proche de l’église. Le temps de recueillement s’est terminé au « silo » de Méricourt, cimetière des disparus de 1906, où une stèle est érigée en hommage aux mineurs de 1970.

comfouquieres02.jpg

Recueillement au cimetière

L’ensemble des participants s’est retrouvé à la Mairie de Fouquières pour un temps de convivialité. D’ailleurs, certaines familles ont pu échanger avec les journalistes de la Voix du Nord et de Télégohelle. Un grand merci à tous les bénévoles de l’APPHIM pour leur présence et leur implication.

comfouquieres04.jpg

Quelques Amis de l'APPHIM ! J'ai traîné mes guêtres sur la commune de Fouquières les Lens pendant trois semaines. 11 des 28 familles de victimes ont été retrouvées ! J'y ai vécu des moments incroyables... Merci aux Familles de vous être confiées... Merci Madame le Maire pour l'accueil offert par tous vos agents. André DIEU

comfouquieres05.jpg

Article de la Voix du Nord

Article André Dieu, Georges Tyrakowski et Jean-Louis Huot

(09/02/2020 @ 11:55)

Terrils 80, 80 bis et 80 ter ou Abattoir Pont Ampère Ouest, Est et Cavalier Garenne - par apphim le 26/01/2020 @ 18:32 


 

Terril 80


 


 


 

Les trois terrils sont issus des lavoirs, cokerie et centrale du groupe de Liévin datant pour le premier de 1928.

Terril 80 en 2020

Terril 80 bis en 2020

Terril 80 ter en 2020

Le Terril 80 ou Abattoir pont ampère Ouest est un terril plat de schistes rouges et noirs. Caractéristiques : 16 m de haut, 900 m de longueur, 27.7 ha et 3900000 m3. Terril exploité.

Le terril 80 bis ou pont ampère Est est un terril plat de schistes rouges et noirs. Caractéristiques : 2.75 ha. Terril exploité.

Le terril 80 ter ou cavalier Garenne pont Ampère est un terril cavalier de schistes rouges et noirs. Caractéristiques : 3.15 ha.

Terrils 80, 80 bis et 80 ter ou Abattoir Pont Ampère Ouest, Est et Cavalier Garenne - par apphim le 26/01/2020 @ 18:32 


 

Terril 80


 


 


 

Les trois terrils sont issus des lavoirs, cokerie et centrale du groupe de Liévin datant pour le premier de 1928.

Terril 80 en 2020

Terril 80 bis en 2020

Terril 80 ter en 2020

Le Terril 80 ou Abattoir pont ampère Ouest est un terril plat de schistes rouges et noirs. Caractéristiques : 16 m de haut, 900 m de longueur, 27.7 ha et 3900000 m3. Terril exploité.

Le terril 80 bis ou pont ampère Est est un terril plat de schistes rouges et noirs. Caractéristiques : 2.75 ha. Terril exploité.

Le terril 80 ter ou cavalier Garenne pont Ampère est un terril cavalier de schistes rouges et noirs. Caractéristiques : 3.15 ha.

(26/01/2020 @ 18:32)

21/03/2020 @ 10:25