En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
 ↑  
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Visites

 982258 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://apphim.fr/data/fr-articles.xml

« Quoi de neuf au 9 ? » : une remarquable exposition du Musée de l’École de la Mine d’HARNES du 11 septembre au 18 octobre 2018

Le 11 septembre 2018 a eu lieu le vernissage de l’exposition consacrée à la Fosse 9/17 des Mines de Courrières à Harnes des cités environnantes. L’équipe de la Présidente Josiane LORTHIOS (robert.lorthios@wanadoo.fr) a une nouvelle fois montré son dynamisme et tout son savoir-faire en nous présentant des grilles de photos et des tableaux explicatifs très pédagogiques sur le passé minier de la ville qui possédait deux grands sièges sur son territoire : le 9/17 au sud où a commencé l’extraction en 1896 et le 21/22 au Nord où elle s’est terminée en 1973. L’exposition était consacrée à :


 

  • La fosse 9/17

  • L’ancienne cité du 9, détruite dans les années 80

  • La nouvelle cité du 9 ou cité du moulin

  • La chapelle polonaise Sainte Cécile, construite en 1951, incendiée en 2016, désormais détruite

  • La passerelle qui permettait aux mineurs du centre de Harnes d’aller travailler à la Fosse située au-delà du canal de la Souchez. Elle a dû être démontée, rongée par la rouille.

  • L’accident d’avion de 1955

  • Le lagunage

quoideneuf01.jpg

La fosse 9/17 après modernisation en 1949/ A gauche le puits 9 et à droite le 17

Le siège 9/17 fut l’un des premiers à être modernisé dans le bassin Nord-Pas-de-Calais. Le puits 17, n’est pas équipé de cages pour remonter des berlines, mais d’un skip qui permettait de remonter sans arrêter des tonnes de charbons. Toujours en avance sur son temps, les installations du fond reçoivent en 1958, le premier soutènement marchant du Bassin, une révolution à l’époque.

Outre la Fosse, « Quoi de neuf au 9 ? » nous présente les cités environnantes avec des anciennes photos mises en parallèle avec les vues actuelles. Le visiteur pourra s’attarder sur l’histoire de la chapelle Sainte Cécile, la passerelle des mineurs, le lagunage qui se trouve en partie sur l’ancien carreau du 9.

Cette formidable exposition a permis, et c’est bien le but recherché par Josiane et son équipe, la rencontre d’anciens des cités du 9 venus de toute la France et ceux qui sont encore résidents telle la gérante du salon de coiffure. A force de travail et de recherches, les bénévoles du Musée ont retrouvé un concierge de la Fosse mais aussi le dernier couple de mariés dans la chapelle polonaise. Ils étaient émus d’évoquer leurs souvenirs autour de leurs photos prêtées pour l’occasion.

La Fosse entourée de ses cités en 1949

Les amis sont venus très nombreux pour le vernissage de cette exposition

Josiane LORTHIOS a félicité chaleureusement les membres de sa formidable équipe de bénévoles qui a préparé cette exposition y compris durant l’été en pleine chaleur. Josiane était très heureuse de voir les échanges émouvants autour des photos qui évoquent tant de souvenirs.

Sabah YOUSPI, Maire-Adjointe à la Culture, aux Associations et aux Jumelages a félicité l’équipe du musée pour son formidable travail et rappelé combien le musée était actif au sein de la programmation culturelle de la ville de Harnes

Philippe DUQUESNOY, Maire d’HARNES, qui a accompagné Jean-François CARON, le porteur du projet de labellisation UNESCO du Bassin Minier, à SAINT-PÉTERSBOURG en juin 2012 a rappelé l’attachement des habitants de Harnes à leurs cités mais aussi leur passerelle. M. le Maire l’a promis, dans un avenir plus ou moins proche, une nouvelle passerelle sera remontée Photo GT

Le poète de l’association, Raymond PLÉE, est venu lire l’un de ses derniers poèmes « ambiance à la fosse 9 ». En quelques strophes, il a réussi à faire revivre la Fosse et ses cités. Il connaît bien les lieux ayant lui-même travaillé au 9 et traversé maintes fois l’ancienne cité pour se rendre à la Fosse 23 de Noyelles sous Lens.

poème de Raymond

Article inspiré par GT


Date de création : 18/09/2018 @ 16:17
Catégorie : L'asso et ses actions - Les musées de la mine-Musée de l'école et de la mine Harnes
Page lue 76 fois


Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an

Montant libre

instagram.jpg googleplus.png linkedin.png pinterest.jpg

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
67 Abonnés