Les cokeries de l'Escarpelle

Les cokeries

escarpellecokerie002.jpg

Fours à coke de Douai, vue aérienne

Une première cokerie, la cokerie de Gabes n’est pas construite par la compagnie minière mais par une société tierce. C’est une industrie douaisienne dont le Groupe Arbel est actionnaire qui la construit en 1900. Elle est située juste en face de la fosse 3 des Mines de l’Escarpelle après les voies ferrées. Elle possède 36 fours, à sa construction, puis 49 en 1929. Lors de la première guerre mondiale, elle est entièrement détruite puis reconstruite en 1921. Sous le nom de « fours à coke de Douai », elle poursuit son activité jusqu’en 1940. La seconde guerre mondiale aura raison du site qui ferme, elle est détruite entièrement en 1946.

Emplacement

La cokerie des Mines de l’Escarpelle

Vue aérienne de la cokerie de l'Escarpelle

Les Mines de l’Escarpelle construisent leur propre cokerie en 1887. Elle est située entre la Fosse 3 et le lavoir central.  Elle est entièrement détruite en 1918 lors du départ des allemands. Elle n’est pas reconstruite sur le même site. Il Faut attendre 1928 pour que la Compagnie de l’Escarpelle reconstruise une cokerie de 32 fours à proximité de l’écluse de Fort de Scarpe. Sur le site de la cokerie, elle édifie aussi une usine de sous-produits comme les benzols, l’ammoniaque, goudrons … Elle subit encore les ravages de la guerre car elle est bombardée par les alliés en 1944. Elle est hors d’usage et ne sera pas remise en service. Elle est démantelée dans les années 60. Le dernier vestige de la cokerie disparait en 1975. Il ne reste aucune trace de cette cokerie actuellement.

Jean-Louis HUOT pour l’APPHIM

Sources : Archives APPHIM-Le Groupe de Douai JM Minot et D. Vivien-Histoires des Mines du NPDC T2 JM Minot-G. Dubois

GroupeDouai.jpg

Plus d’infos, plus de photos à retrouver dans cet ouvrage de référence

Mots-clés associés

Date de création : 28/09/2022 12:44
Catégorie : - Le bassin NPC-Groupe de Douai-Mines de l'Escarpelle
Page lue 141 fois