En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions
 ↑  
Sauvegardes en cours
Historique des actions
Archives de notre activité
Visites

 992784 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Recherche
Recherche
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://apphim.fr/data/fr-articles.xml

Inauguration de la signalétique UNESCO à Estevelles

Samedi 1er septembre 2018

Estevelles, en ce début de week-end, est à la fête. En effet, M. le Maire, Alain Szabo, fervent défenseur du patrimoine de sa commune, a souhaité que soient installés des panneaux signalétiques « Bassin Minier Patrimoine Mondial » aux entrées de sa ville. Depuis 2012, comme beaucoup de lieux emblématiques du bassin minier Nord Pas-de-Calais, la cité de la Fosse 24/25 ainsi que le terril 98 issu de l'exploitation charbonnière sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité.

estevelles092018-01.JPG

M. Szabo, Maire d'Estevelles, salue les anciens mineurs

La plaque signalétique UNESCO dévoilée par Jean-François Caron et Cathy Apourceau-Poly

Il faut se rappeler l'histoire du lieu : les travaux de fonçage du 24 commencent en 1931 et ceux du 25 en 1935. Le carreau se situe dans le village d'Estevelles, proche de Carvin, à la limite de la concession. Elle exploite, avec le 8/16 de Courrières, les charbons maigres du Groupe d'Hénin-Liétard dont elle fait partie. En 1955, on y adjoint un lavoir puis en 1957 un criblage. En 1969, une bowette, longue de 6 km, relie le siège au 10 d’Oignies. En 1971, la fosse cesse d'extraire pour se consacrer au service et à l'aérage du 10. Le lavoir est détruit dès l'année 1979. Le 24, profond de 691 m, est remblayé avec un captage de grisou en 1989. Le 25 sert encore de retour d'air pour le 10 d'Oignies jusqu'à la fermeture de celui-ci et le démantèlement des installations du fond. Le puits 25, profond de 590 m, est remblayé en 1991. Les chevalements sont abattus en 1993 mais il reste encore sur le site les bureaux, garages et annexes, locaux sociaux, logements du garde, salle de paye, bains-douches ouvriers, ateliers, magasin et local du sondage. Le puits 25 a été le dernier à être comblé dans notre région.

Inauguration de la stèle UNESCO à l'entrée de la cité du 24

La stèle financée par "Maisons et Cités"

Forte de cette histoire, la mairie d'Estevelles a voulu mettre en valeur son patrimoine notamment les lavabos (D'in ch'nord, ch'est point Bains-Douches) de la fosse qui, après des années de quasi-abandon, ont besoin d'être restaurés. Les élus et partenaires ont répondu présents : Cathy Apourceau-Poly, Sénatrice et Présidente de la Mission Bassin Minier qui a financé une exposition sur le site minier d'Estevelles, Jean-François Caron, Vice-Président de la Mission Bassin Minier et Maire de Loos en Gohelle, Philippe Duquesnoy, Vice-Président de la Communauté d'Agglomération Lens-Liévin et Maire de Harnes, Jean-François Campion, Directeur délégué de Maisons et Cités financeur de la stèle à l'entrée du coron de la Fosse et Patrick Fessier, Directeur Général adjoint de Maisons et Cités.

Le cortège dans l'avenue de la Fosse 24

Accueil du Maire dans les lavabos de la Fosse

Bien sûr, ce samedi matin, les anciens mineurs du 24 ont été mis à l'honneur. L'APPHIM a accompagné ces hommes avec l'association « les gueules noires » de Liévin.

Entretien entre Jean-Louis HUOT, Président APPHIM et M. Szabo, Maire d'Estevelles

Le défilé est parti du centre d'Estevelles pour dévoiler la plaque signalétique UNESCO à l'entrée du village puis le cortège est venu inaugurer un panneau indicateur des éléments classés au patrimoine mondial à l'entrée de la cité du 24. Au son de « l'entente musicale » d'Estevelles, le défilé a parcouru l'avenue de la Fosse 24 pour terminer la matinée dans les anciens lavabos du 24. Alain Szabo, après avoir accueilli les participants, a retracé l'histoire minière du site et a insisté sur l'urgence de la restauration du bâtiment pour lui redonner une nouvelle vie. Les travaux ne pourront pas être supportés par la commune et ce sont bien un partenariat et des dons qui permettront un avenir au site. Le local ne manque pas de charme, il est resté dans « le jus » de la Mine malgré la disparition des douches et du contenu. Les roulettes des pendus sont encore présentes pour rappeler l'usage de la salle. Évidemment, M. Le Maire pourra compter sur notre association pour médiatiser et accompagner d'autres journées de ce genre au 24.

Les roulettes de pendus dans la salle des lavabos

La journée s'est poursuivie tout l'après-midi avec une fête champêtre et des expositions dans les lavabos. Notre stand APPHIM, installé et tenu par André Dieu, Gérard Bustin et Paule Bustin, a été très remarqué. Encore une occasion de mettre en valeur nos actions mais aussi de raconter l'histoire de la Fosse à des visiteurs qui ne l'ont jamais connue ou de partager des anecdotes et des souvenirs avec ceux qui ont vécu la Mine.

L'APPHIM est bien présente !

M. Le Maire et son équipe ont vraiment réussi, ce samedi, à conjuguer culture et fête en mettant à l'honneur le village et le patrimoine dans la pure tradition du Nord Pas-de-Calais avec l'Harmonie, les coulonneux, les anciens mineurs et une population ravie de l'événement.

Gérard BUSTIN et André DIEU sur le stand APPHIM

Merci Gérard et André pour ce stand et cette exposition


Date de création : 11/09/2018 @ 15:35
Catégorie : L'asso et ses actions - Vie de l'asso-Septembre 2018
Page lue 99 fois


Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an

Montant libre

instagram.jpg googleplus.png linkedin.png pinterest.jpg

Les sites miniers
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
68 Abonnés