En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.

Boutique Apphim

caddie.jpg

L'asso et ses actions

Sauvegardes en cours

Historique des actions

Archives de notre activité

Visites

 1211805 visiteurs

 44 visiteurs en ligne

Recherche

Recherche

L'entreprise

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://apphim.fr/data/fr-articles.xml

bureaux01.jpg

Le Château MDPA à Mulhouse

MINES DE POTASSE D'ALSACE (MDPA) est une SA au capital de 10.000.000

La Direction Générale des Mines a connu plusieurs localisations :

  • de 1911 à 1918 : rue de Zürich à Mulhouse

  • en 1919, elle occupe la Villa Düring, avenue Kennedy (boulevard du Maréchal Pétain à cette époque). La Villa est actuellement le siège de la CAMSA.

  • en 1923, déménagement Quai de l'Alma et retour boulevard Pétain en 1924

MDPA

  • en 1925, les Mines achètent le "Château", 140, avenue d'Altkirch, à proximité de l'actuel Centre Hospitalier du Haserain. Après des travaux importants il va devenir le siège des Mines jusqu'en 1996.

  • à cette date, la Direction déménage définitivement à Wittelsheim.

Ch_teau_MDPA

 

Le 22 décembre 1967, Les Mines Domaniales de Potasse d'Alsace deviennent la Société Anonyme des Mines de Potasse d'Alsace (MDPA).

C'est dans le contexte de mondialisation qu'est créée l'EMC (Entreprise Minière et Chimique) destinée à chapeauter et coordonner les activités des MDPA, de la SCPA (A pour "Azote" cette fois) mais aussi de la Société de Gestion de participations minières et chimiques ainsi que Azote et produits chimiques SA, un important opérateur toulousain aux activités complémentaires.

La Société MDPA sera dissoute à l'amiable le 19 mai 2009.



La hiérarchie dans les MDPA (travail de Roger Weissenberger)
 

Hiérarchie du personnel aux MDPA :

Le Personnel des MDPA était classé en trois catégories principales :

1 - Ouvriers,

2 - ETAM (employés, techniciens et agents de maîtrise,

3 – Ingénieurs.

OUVRIERS :

La hiérarchie comprenait 7 catégories :

Classées de 1 à 7 :

Un sur-classement permettait à certains ouvriers, au mérite, à l’ancienneté où à la polyvalence (certifiés (CAP) dans deux corps de métiers différents) d’être classés en catégorie : 7+5%, 7+10% ou encore en 7+15%.

EMPLOYES, TECHNICIENS et Agents de MAITRISE :

La hiérarchie comprenait 12 catégories :

Classées de 3 à 14 :

Catégories 3 à 6 : Employés (agents administratifs et techniques)

7 à 9 : Surveillants (agents techniques)

10 à 13 : Agents de maîtrise

14 : Chefs-Contremaitres (avantages en nature des ingénieurs)

INGENIEURS :

Jusqu’en 1974, la hiérarchie des ingénieurs comprenait 10 catégories

classées de 1 à 10.

A partir de 1974, les ingénieurs furent classés de 15 à 23 :

Catégories 15 à 17 : Ingénieurs

18 à 19 : Ingénieurs Divisionnaires

20 à 21 : Ingénieurs Principaux

22 : Ingénieurs en chef

23 : Directeurs – Chefs de Division / d’Etablissement


Date de création : 02/05/2011 @ 18:31
Dernière modification : 02/02/2013 @ 15:23
Catégorie : Les sites miniers - Le bassin d'Alsace-MDPA
Page lue 6969 fois


Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an

Montant libre

instagram.jpg linkedin.png pinterest.jpg

Les sites miniers

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :
Recopier le code :
70 Abonnés