En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Le stockage des produits

Le stockage des produits

Sur chaque carreau minier, on trouvait en général deux très grands hangars de stockage en béton armé et couverture en bois. Longs de 200m, larges de 30m, d'une capacité de stockage de
15 000 à 30 000 tonnes.
Le premier servait à stocker le sel brut sortant du moulin. Les granulés, moulinés et tamisés était en réserve, en attente de dissolution en fabrique.
Le second servait de stockage du chlorure raffiné après traitement, en attente de reprise pour conditionnement et expédition aux clients de la Société Commerciale.


Hangar à sel brut de la mine RODOLPHE


Dans ces hangars, des gratteurs à sole tournante, d'une capacité de reprise de 100 à 150 t/h, à chaines à raclettes ou encore à roues-pelles, grattaient le chlorure dans la fosse centrale du hangar équipée d'un convoyeur à bande.
Ce dernier transportait le chlorure vers la tour de chargement des wagons de 42 t. pour former les trains d'expédition en partance vers la gare centrale de Richwiller. Puis, par Mulhouse ou par Strasbourg, à destination des clients de la Société Commerciale, la SCPA.


Photos et articles travail de Roger Weissenberger avec son autorisation
Mots-clés associés

Date de création : 16/02/2013 09:28
Catégorie : - Le bassin d'Alsace-Divers
Page lue 6014 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !